Actus

Le master en intelligence artificielle (MSc et mastère)

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

master intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est l’une des technologies les plus en vogue de ces dernières années. Elle offre des solutions pour résoudre des problèmes complexes dans de nombreux domaines, tels que la finance, la santé, les transports, l’industrie, l’environnement, et bien d’autres encore. Dans ce contexte, la demande pour des experts en intelligence artificielle ne cesse de croître. C’est pourquoi, de plus en plus d’établissements d’enseignement supérieur proposent des formations spécialisées en IA. Dans cet article, nous allons nous intéresser au Master en Intelligence Artificielle (MSc et mastère), une formation de haut niveau qui vise à former les futurs experts de l’IA.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Actuellement, on entend beaucoup parler de l’intelligence artificielle, mais sais-tu ce que c’est concrètement ? L’intelligence artificielle (IA) est un domaine de l’informatique qui se concentre sur la création de machines capables de réaliser des tâches qui normalement nécessitent l’intelligence humaine, telles que la reconnaissance de la parole, la prise de décision, la traduction de langues, la reconnaissance d’images, etc. Les systèmes d’IA sont généralement alimentés par des algorithmes et des modèles mathématiques qui leur permettent d’apprendre à partir de données et d’expériences, et d’améliorer leur performance au fil du temps. Les applications de l’IA sont nombreuses et variées, allant des assistants personnels intelligents tels que Siri ou Alexa aux voitures autonomes en passant par la détection de fraude dans les transactions financières ou la médecine personnalisée.

Le concept d’intelligence artificielle a été proposé pour la première fois en 1956 lors d’une conférence à Dartmouth College aux États-Unis. Les premières recherches sur l’IA ont été motivées par la possibilité de créer des machines intelligentes capables de simuler la pensée humaine. Cependant, les avancées dans le domaine ont été lentes et les premières décennies de la recherche en IA ont été caractérisées par des périodes d’enthousiasme suivi de déceptions, appelées « hivers de l’IA », en raison de l’incapacité à résoudre des problèmes considérés comme simples pour les humains, comme la reconnaissance d’images ou la compréhension du langage naturel. Ce n’est que dans les dernières années, grâce à des percées significatives en machine learning (apprentissage automatique) et en traitement de données massives, que l’IA a connu une nouvelle vague d’innovations et de développements, qui ont conduit à des applications pratiques dans de nombreux domaines, notamment ChatGPT.

L’intelligence artificielle a inspiré de nombreux films de science-fiction depuis des décennies, en particulier en explorant les conséquences potentielles de l’émergence de machines intelligentes qui rivalisent avec ou dépassent la capacité humaine. Certains des films les plus célèbres mettant en vedette l’IA incluent « 2001: l’Odyssée de l’espace », « Terminator », « Blade Runner », « Matrix » et « Ex Machina ».

Ces films ont présenté différents aspects de l’IA, allant de la représentation des machines amicales et utiles à la représentation des machines dangereuses et menaçantes. Ils ont souvent abordé des thèmes importants tels que la nature de l’humanité, la moralité, la responsabilité et les conséquences imprévues de la création de machines intelligentes. Les films ont également eu un impact sur la perception publique de l’IA, en contribuant à la fois à sa popularisation et à une certaine méfiance envers cette technologie. Ils ont influencé l’imaginaire collectif et contribué à façonner la façon dont nous considérons les machines intelligentes et leur place dans notre monde.

Lire aussi : Top 10 des films sur l’intelligence artificielle

IA : Quelles opportunités d’emploi ?

De nos jours, l’intelligence artificielle progresse rapidement dans divers secteurs tels que les voitures autonomes, le trading algorithmique en bourse, la rédaction d’actes standardisés chez les juristes, la sélection de milliers de CV en quelques secondes dans les ressources humaines et les diagnostics médicaux assistés par ordinateur. Cette avancée technologique est considérée comme une révolution industrielle, car elle accélère les processus et réduit les risques au sein des entreprises.

Les nouvelles technologies ont simplifié notre travail et ont délégué les tâches les plus laborieuses aux robots ou aux ordinateurs. Selon une étude réalisée par McKinsey, l’automatisation des processus pourrait impacter 60% des emplois mondiaux d’ici 2030. Cela libérera l’homme de tâches monotones pour relever de nouveaux défis passionnants grâce à ces avancées technologiques significatives.

Malgré l’impact potentiellement négatif de l’IA sur certains secteurs, elle a également des effets bénéfiques. Son développement conduit à une « reconversion humaine programmée » plutôt qu’à une substitution complète du travail humain. Les salariés s’adaptent et modifient leur manière de travailler pour tirer parti de cette technologie. De plus, l’IA augmente l’efficacité et permet de réduire les coûts et les prix, ce qui peut améliorer le pouvoir d’achat. Enfin, l’IA peut également créer de nouveaux emplois, offrant ainsi des opportunités pour les travailleurs de s’engager dans de nouveaux secteurs liés à cette technologie.

Le gouvernement a réaffirmé à plusieurs reprises que le développement de l’IA est une priorité. De nombreux dirigeants considèrent l’automatisation comme une chance pour leur entreprise. Afin de ne pas prendre de retard, le gouvernement français a prévu plusieurs mesures, telles que la création de réseaux d’instituts d’IA et l’élaboration d’un supercalculateur pour les applications d’IA.

De plus, de nombreux dirigeants d’entreprise investissent dans le déploiement de ces nouvelles technologies pour rester compétitifs. Les secteurs du transport, de la santé, du commerce en ligne, de la relation client et de l’accès à l’information sont particulièrement concernés. En somme, pour tirer parti des opportunités offertes par le numérique, les entreprises de tous les secteurs doivent s’engager dans la transformation numérique.

Pourquoi faire un master en intelligence artificielle ?

En vue de la récente et importante évolution de l’IA en France et dans le monde, il est devenu primordial pour de nombreuses entreprises de recruter dans ce secteur. C’est pourquoi celles-ci sont de plus en plus à la recherche de nouveaux talents spécialisés dans cette discipline. Tu l’auras donc compris, suivre une formation de niveau bac+3 en intelligence artificielle ne te suffira pas pour décrocher un poste une fois sur le marché de l’emploi. Poursuivre en master (formation de niveau bac+5) est indispensable pour se spécialiser et acquérir de l’expérience, notamment grâce à l’alternance. Toutefois, la spécialisation en IA se fait en deuxième année de mastère (bac+4). Et tu le verras dans les intitulés, l’anglais est indispensable pour suivre ce type de formation.

Les différents masters et Msc en intelligence artificielle

Master Artificial Intelligence & Advanced Visual Computing de Polytechnique

Le programme de deuxième cycle intitulé « Master Artificial Intelligence & advanced Visual Computing » est un cursus de deux ans entièrement enseigné en anglais, destiné aux étudiants hautement qualifiés et ayant une orientation internationale. Il vise à offrir une compréhension approfondie des techniques les plus avancées en intelligence artificielle et à apprendre aux étudiants à les mettre en pratique de manière efficace.

Focalisé sur la recherche, ce programme se concentre sur les sciences numériques et leurs applications les plus innovantes et prometteuses. Il se divise en deux branches complémentaires : l’intelligence artificielle et l’informatique visuelle. La première branche couvre l’apprentissage statistique et ses applications dans le domaine de la science des données, tandis que la seconde branche met l’accent sur la 3D, la réalité virtuelle et augmentée, les interactions multimodales, la vision par ordinateur, la robotique et la fabrication 3D. Les cours scientifiques de haut niveau sont dispensés par des professeurs de l’École Polytechnique et des partenaires industriels. Il faut compter 17 500 euros par an de frais de scolarité.

Master of Science in Artificial Intelligence (MSc) de CentraleSupélec

En plus d’offrir des contenus scientifiques opérationnels, en lien direct avec les enjeux sociétaux actuels, le MSc en intelligence artificielle de CentraleSupélec se focalise sur la mise en application de cette technologie en entreprise. Toutes celles et ceux qui ont d’ores et déjà validé un bachelor ou master 1 dans les domaines scientifiques (mathématiques, informatique, physique, statistiques, etc.), peuvent candidater. Il faut compter 20 000 euros de frais de scolarité, dont 2 000 d’acompte.

MSc in Artificial Intelligence Systems d’EPITA

Le MSc in Artificial Intelligence Systems d’EPITA a pour objectif de former des experts hautement qualifiés pour répondre aux besoins des entreprises qui souhaitent intégrer les nouvelles technologies de l’Intelligence Artificielle, notamment l’analyse de données (Big Data, Data Science, systèmes de recommandation, etc.). Ce programme est accrédité par la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et est entièrement dispensé en anglais. Sa caractéristique principale est de former des étudiants nationaux et internationaux à résoudre des problèmes complexes en utilisant les techniques et outils de l’IA, tout en ayant une solide formation en mathématiques. Les étudiants sont formés à l’utilisation de méthodes, de techniques et d’outils d’Intelligence Artificielle, tout en acquérant une expérience solide en mathématiques et en programmation, dans un environnement international.

Mastère Spécialisé Intelligence Artificielle d’ENSTA Paris et Télécom Paris

En partenariat avec Télécom Paris et Télécom SudParis, ENSTA Paris a créé un mastère Spécialisé en intelligence artificielle (IA) qui intègre une rigueur technologique et des domaines scientifiques complets tels que la robotique, l’interaction Homme-machine et le traitement du langage. Cette formation, qui est enregistrée dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), a été conçue pour répondre aux besoins des entreprises des secteurs du transport, de l’automobile, de la santé, de la banque-assurance, des services en ligne et de la grande distribution. Elle est également accréditée par la Conférence des Grandes Écoles.

À l’issue de cette formation, les étudiants sont amenés à travailler pour de grandes entreprises des secteurs industriels et de services, des start-ups ou des géants du web, tant en France qu’à l’étranger. Les compétences acquises grâce à l’ensemble des enseignements dispensés dans ce cursus leur permettent notamment d’accéder à des postes tels qu’ingénieur en intelligence artificielle, ingénieur en robotique, chercheur en intelligence artificielle, concepteur d’agents conversationnels ou encore cogniticien.

Mastère Data & Intelligence Artificielle d’Hetic

Qu’en est-il de la formation data & IA d’Hetic ? Grâce à des enseignements complets dispensés par des professionnels du secteur, ce cursus forme des experts en gestion et analyse de données. Les étudiants apprennent les compétences informatiques nécessaires à la gestion de données massives, au déploiement et à la programmation de données, ainsi que les compétences analytiques en data science et en apprentissage automatique. Le programme couvre également les compétences entrepreneuriales et de gestion de projet, ainsi que la veille technologique.

Le Mastère Data & IA vise à préparer les étudiants à des postes tels que data analyst, data scientist ou expert big data. Les diplômés seront capables d’identifier des opportunités liées à l’exploitation de données dans divers secteurs, de cadrer des projets d’analyse, de prototyper et de déployer des solutions complètes de gestion de données, et de réaliser des analyses de données avancées grâce aux approches de data science et de machine learning (apprentissage automatique).

Les étudiants seront également en mesure de développer et de déployer des solutions de gestion de données en utilisant les outils modernes de gestion de données. Ils pourront accompagner toutes les étapes d’un projet de données, de l’analyse exploratoire à l’industrialisation d’outils d’IA et d’apprentissage automatique, en faisant des choix éclairés d’approches, de pratiques, d’outils et de technologies, avec une vision globale couvrant la science des données, la gestion de données, le machine learning et l’interface utilisateur.

Lire aussi : Rencontre avec Frédéric Sitterlé, directeur général d’HETIC

Mastère Intelligence Artificielle & Management d’IA School

Le Mastère en Intelligence Artificielle et Management de l’IA School est un programme dispensé sur deux ans. Il vise à renforcer les compétences techniques et managériales des étudiants en matière d’IA. Ce programme offre une double spécialisation en Big Data (Informatique, Programmation, Python, Machine Learning, Deep Learning, Réseaux de neurones) et en Management de l’IA (Règlementation RGDP, Marketing Digital, Analyse de réseaux sociaux, etc.). Il est construit autour de deux parcours pour répondre aux besoins des profils d’étudiants différents : Data Analyst et Data Scientist. Ce Mastère in Artificial Intelligence & Management de l’IA School est un programme pédagogique complet et solide.

Mastère Intelligence Artificielle d’Hexagone

Le programme permet aux étudiants de développer de solides compétences en analyse et en abstraction, ainsi qu’en mathématiques, base de données, conception de programmes d’apprentissage et fouille de données. Tout au long de la formation, les étudiants participent à des projets et applications pratiques tels que la conception d’agents intelligents autonomes, la vision par ordinateur, l’apprentissage intelligent et les concepts en images, sons et animations. Ces compétences sont particulièrement pertinentes pour les professions liées aux domaines du Big Data, de la Machine Automatique, du Machine Learning et du Deep Learning.

Le programme, conçu spécialement par le Dr Cyril-Alexandre PACHON, Docteur en Informatique, Systèmes et Communication, pour l’École Hexagone, s’étale sur une durée de deux ans et offre une formation complète pour comprendre, se positionner, communiquer et répondre aux besoins en matière d’Intelligence Artificielle.

Quel master pour l’intelligence artificielle ?

Comme tu as pu le constater, il existe peu de master en intelligence artificielle sur deux ans. En effet, l’IA fait office d’une spécialisation en deuxième année après avoir validé une formation de niveau bac+4. On retrouve donc davantage de Master of Science (MSc) et de mastère spécialisé.

Pour rappel, le label Mastère en science ou Master of Science (MSc) a été créé par la Conférence des grandes écoles (CGE) en 2002. Il s’adresse aux étudiants étrangers qui cherchent à compléter leur formation dans une grande école française, ainsi qu’aux étudiants français qui ont l’ambition de faire carrière à l’international. Le programme, d’une durée minimale de 18 mois avec un ensemble d’enseignements de 450 heures au minimum, permet aux étudiants d’acquérir une formation professionnelle spécialisée de haut niveau, répondant aux attentes des entreprises étrangères. Les cours sont dispensés principalement en anglais (50%).

En ce qui concerne le mastère spécialisé, il a été créé en 1983 pour répondre à la demande des entreprises françaises qui cherchaient à recruter des jeunes diplômés possédant des compétences pointues et spécialisées pour des postes dans des secteurs précis, selon la Conférence des Grandes Écoles. Aujourd’hui, près de 400 formations labellisées existent dans différentes écoles spécialisées, notamment des écoles d’ingénieurs et de management. Les écoles d’ingénieurs sont celles qui proposent le plus grand nombre de programmes de Mastère Spécialisé.

Quel est le salaire d’un ingénieur en intelligence artificielle ?

Le salaire d’un ingénieur en intelligence artificielle en France dépend de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la localisation et l’entreprise pour laquelle ce professionnel travaille. En général, le salaire moyen pour un ingénieur en intelligence artificielle oscille entre 45 000 à 70 000 euros par an pour les débutants et peut atteindre jusqu’à 100 000 euros ou plus pour les profils les plus expérimentés. Il est important de noter que ces chiffres peuvent varier considérablement en fonction des circonstances individuelles et qu’ils ne sont qu’une estimation approximative.

Quels sont les métiers de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est un domaine en constante évolution qui offre une multitude de métiers et de spécialisations. Parmi les métiers liés à l’intelligence artificielle, on retrouve tout naturellement l’ingénieur en intelligence artificielle dont la mission est de développer des systèmes et des algorithmes d’IA pour répondre à des besoins spécifiques, mais pas que.

Il y aussi le métier de data scientist. Sa mission ? Analyser et traiter de grandes quantités de données pour en extraire des informations utiles grâce à l’utilisation d’algorithmes d’apprentissage automatique et de data mining. Le chercheur en intelligence artificielle, lui, participe à la recherche et au développement de nouvelles technologies d’intelligence artificielle et de machine learning. Il travaille en étroite collaboration avec le développeur d’agents conversationnels chargé de créer des chatbots et des assistants virtuels pour améliorer l’interaction entre les humains et les machines.

Qu’en est-il de l’ingénieur en robotique ? Ce dernier conçoit et développe des robots autonomes capables d’interagir avec leur environnement et de prendre des décisions en fonction des données qu’ils collectent. Enfin, l’architecte en intelligence artificielle conçoit et met en place des infrastructures et des architectures informatiques pour supporter les applications d’intelligence artificielle. Bien sûr, ces exemples ne sont pas exhaustifs et de nouveaux métiers continuent d’émerger au fur et à mesure que la technologie évolue.

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.