Actus

Développeur web : métier et salaire

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

salaire-developpeur-web-etudes-tech

Le métier de développeur web est l’un des plus plébiscités en 2022 et pourtant, on constate une forte pénurie de profils. Cela explique notamment le salaire très attractif de cette profession dès la sortie d’école. Tu souhaites t’orienter dans le développement web ? C’est un excellent choix ! Spécialités, (front end, back end, etc.), missions, compétences, localisation, années d’expériences, langages de programmation maîtrisés, etc. découvre le métier de développeur web et son salaire.

Qu’est-ce qu’un développeur web ? 

Le développeur web est très vite devenu un métier indispensable dans beaucoup d’entreprises. Il est le technicien chargé de la programmation d’un système ou d’une application tels qu’un site web, une application mobile, un logiciel ou encore un jeu vidéo. Son rôle consiste à traduire des besoins en code afin que la machine (l’ordinateur) puisse exécuter le programme et donc créer l’outil souhaité. Il peut également être spécialisé dans un domaine (front end & back end) ou bien être polyvalent et travailler en tant que développeur full stack. Quelle que soit sa spécialité, il exerce sous la direction d’un lead developer ou bien d’un responsable technique. 

De manière générale, le métier de développeur web aura pour mission de développer des solutions techniques pour répondre à un besoin via le code. Mais résumer cette profession à cela ne lui rend pas justice. Il doit en plus être capable d’analyser et anticiper des problématiques au quotidien, autrement dit avant, pendant et après le lancement d’un outil, d’un site web ou d’une application. Afin que tu y voies plus clair, voici les grandes étapes du travail d’un développeur web !

Analyser le besoin

Coder est loin d’être la première phase sur laquelle travaille le développeur web. Dans un premier temps, il doit définir une roadmap dans laquelle il va définir les différentes étapes de réalisation du projet. 

Pour comprendre le besoin à l’origine de ce projet, il sera amené à interagir avec plusieurs acteurs de l’entreprise, comme par exemple le product manager ou encore le graphiste. C’est notamment durant le lancement d’un projet que le développeur web doit mobiliser toutes ses compétences soft skills pour communiquer de manière claire et efficace avec son équipe. 

Mettre en place l’environnement de développement

Une fois que le besoin du projet est clairement compris, vient l’étape de l’environnement de développement. Ici, le développeur s’attaque à l’architecture de code nécessaire pour créer l’outil. Pour cela, il va s’appuyer sur ses connaissances des langages de programmation selon sa spécialité (Python, JavaScript, HTML, CSS, etc.), mais aussi leurs bibliothèques, des morceaux de code déjà créés. 

Coder, corriger et répéter 

Lorsque l’environnement de développement est configuré sur la machine, le développeur va coder tout ce qui est nécessaire pour finaliser le projet. Il va devoir coder fonctionnalité par fonctionnalité. C’est notamment durant cette phase que l’on différencie le développement front end (ce qui est visible par l’internaute) et le développement back end (l’environnement technique non-visible par l’utilisateur). 

Vérifier les potentiels bugs avant la mise en prod

La partie la plus minutieuse est maintenant finie. Avant de publier en ligne l’outil web développé, il est primordial de s’assurer de son bon fonctionnement. Pour cela, on fait appel à la pré-prod, un environnement de test pour détecter les potentiels bugs et autres problématiques auxquels seraient confrontés les utilisateurs une fois le produit en ligne. 

Assurer continuellement la maintenance du produit

Le travail du développeur web ne s’arrête pas à la mise en production de la solution. Il doit également gérer l’après-production afin de régler rapidement de potentiels bugs à venir et améliorer l’outil pour le rendre plus pertinent. Le développeur web va réaliser le côté technique d’un site web ou d’une application et son développement. 

Même s’il est possible de développer un site web à partir d’une page blanche. Toutefois, la majorité des développeurs web n’empruntent pas ce chemin. Pour gagner du temps, ils vont notamment s’appuyer sur les CMS et les frameworks, les bibliothèques des langages de programmation pour créer les fondations de leur logiciel.

À l’heure où le numérique est omniprésent dans notre quotidien, toutes les entreprises et tous les secteurs d’activité sont susceptibles d’utiliser un site internet pour développer leur activité. Il est donc possible de travailler en tant que développeur web dans n’importe quel domaine (santé, e-commerce, tourisme, etc.).

Salaire développeur web : une rémunération selon ses missions

Si le développeur web est chargé d’écrire le code d’une solution technique, son rôle ne se limite pas à cela. Voici les principales missions d’un développeur web qui influence fortement son salaire : 
– analyser les besoins des clients ;
– participer à la conception du cahier des charges ; 
– concevoir un site web ou une application via les langages de programmation ; 
– assurer la maintenance d’une solution et corriger les potentiels bugs ; 
– se former quotidiennement sur les nouveaux outils, langage de programmation et méthodologies.

Le salaire d’un développeur prend en compte l’ensemble des missions et des responsabilités attribuées à ce professionnel. Plus elles sont importantes, plus sa rémunération est attractive.

Les compétences à acquérir

Pour mener à bien ses missions, le développeur web doit aussi acquérir des compétences techniques que des soft skills indispensables. Les voici : 
– avoir l’esprit d’équipe ; 
– être créative et polyvalent ; 
– maîtriser parfaitement les langages de programmation (JavaScript, CSS, Python, etc.) ; 
– être synthétique et autonome ; 
– être à l’écoute et avoir un bon relationnel ; 
– savoir travailler dans l’urgence et être réactif. 

Développeur web et son salaire : les études à suivre pour le percevoir

Pour devenir développeur web et gagner son salaire moyen, tu devras t’orienter vers des formations en informatique. Dans un premier temps, tu peux commencer par un BTS ou un BUT en informatique ou en systèmes numériques (sur 2 ans). Certaines écoles proposent également des diplômes niveau bac +3 (licence ou bachelor) tels que :
– licence professionnelle en programmation ;
– bachelor conception d’application web ;
– licence en informatique ;
– bachelor développement web. 

Voici quelques exemples de masters (bac+5) que tu peux réaliser pour devenir développeur web : 
– Master Développement du Système Informatique (SI) ;
– Master of Science Informatique ;
– Master Programme Ingénierie Informatique ;
– Master Développement web & mobile. 

Tu as également la possibilité d’intégrer une école d’ingénieurs pour suivre le programme Grande École en 5 ans. Par exemple, les écoles Epitech ou encore l’Efrei proposent ce type de cursus. L’École 42 est également un excellent choix pour apprendre à coder. 

Développeur web salaire selon le niveau d’expérience 

Un développeur web touche un salaire entre 35 000 € et 60 000 € brut par an, soit entre 2 900 € et 5 000 € bruts par mois. Bien sûr, cette fourchette salariale varie selon plusieurs critères, dont la situation géographique du professionnel, mais pas que. Elle prend également en est assez compte plusieurs facteurs qui sont : sa spécialité (front-end, back-end, full-stack), le type d’entreprise qu’il intègre ainsi que toutes les compétences techniques requises, que l’on t’a présenté plus haut dans cet article. Mais le critère qui influence le plus le salaire d’un développeur web est sans aucun doute son niveau d’expérience. Comme tu peux t’en douter, un développeur web gagne un salaire plus important en tant que senior qu’en début de carrière.

Le salaire d’un développeur web débutant 

On considère qu’un développeur web est junior lorsqu’il comptabilise entre un et trois ans d’expérience professionnelle. Durant cette période, le salaire d’un développeur web débutant oscille entre 30 000 € et 37 000 € bruts chaque année, soit entre 1 800 € et 2 300 € mensuels. Entre trois et cinq d’expérience, il devient développeur web confirmé et gagne entre 40 000 € et 55 000 € bruts par an (entre 3 300 € et 4 500 €). 

Salaire développeur web une fois senior  

Après plus de six ans d’expérience, on parle de développeur web senior. Ce dernier est donc monté en compétences, à continuer de se former sur l’évolution des outils de programmation informatique et ses responsabilités sont multiples. Le salaire développeur web est supérieur à 60 000 € bruts par an pour un profil senior. Selon le niveau d’expérience acquis et l’évolution professionnelle, on ne parle plus de développeur web, mais plutôt de lead tech, d’expert technique, lead developer ou encore d’architecte web. 

Voir aussi : Témoignage de Gaëtan, développeur tech-lead & expert Java

Le salaire développeur web en fonction de sa spécialité 

Le développeur front end et son salaire 

Comme tu le sais, le développeur front end gère la programmation de toute la partie visible d’une application ou d’un site web. Il doit donc maîtriser à la perfection les langages de programmation CSS, HTML et bien sûr JavaScript. Une fois diplômés et jusqu’à ses trois premières années d’expérience, le salaire d’un développeur est entre 35 000 € et 47 000 € bruts par an pour la spécialité front end. Lorsqu’il devient confirmé (3 à 6 ans d’expérience), son salaire bruts annuel est entre 48 000 € et 60 000 €. Un développeur front end senior gagne, lui, plus de 60 000 € bruts par an.

Quel est le salaire développeur web back end ? 

Le métier de développeur back end est très différent du développeur front end.  En effet, il s’occupe de toute la partie technique et non visible d’un site et d’une application. Autrement dit, il ne sera pas amené à utiliser les mêmes outils techniques que son confrère. Il travaillera notamment sur Python, PHP, Java, Ruby ou encore MySQL. Voici les fourchettes du salaire d’un développeur web back end selon ses années d’expériences acquises :
– niveau débutant (1 à 3 ans) : entre 40 000 € et 47 000 € bruts par an ;
– niveau confirmé (3 à 6 ans) : entre 48 000 € et 60 000 € bruts par an ;
– senior (+ 6 ans) : + 60 000 € bruts par an.

Développeur full stack salaire : le mieux rémunéré

Quant au développeur full-stack, il gère aussi bien la partie visible que la partie technique d’un site web. Il doit donc connaître sur le bout des doigts les langages de programmation back end et front end. Savoir utiliser tous leurs frameworks est également indispensable. Ce profil de développeur web est très demandé dans les startups. 

À la sortie d’école, un développeur web full stack a un salaire entre 38 000 € et 42 000 € bruts par an, soit entre 3 100 € et 3 500 € bruts par mois. Entre 1 à 3 ans d’expérience, il est toujours considéré comme junior. Toutefois, son salaire évolue entre 42 000 € et 50 000 € bruts par an. 

Après plus de 3 ans d’expérience, le salaire d’un développeur full stack est entre 50 000 € et 65 000 € bruts par an (soit entre 4 100 € et 5 400 € bruts par mois). Au-delà de 6 ans d’expérience et avec toutes les connaissances et compétences qu’il possède, son salaire brut annuel devient supérieur à 65 000 € (et varie selon le budget de son entreprise. 

Développeur web salaire à Paris et en province : un contraste flagrant

Sans surprise, un développeur web touche un salaire plus importante en travaillant à Paris qu’en Province. En effet, un expert en langage de programmation qui travaille au cœur de la capitale gagne en moyenne 54 000 € bruts par an (4 500 € bruts par mois), tandis qu’en région, son salaire est d’en moyenne 43 000 € bruts par an (3 500 € mensuels). 

Salaire développeur web selon les langages maîtrisés 

La rémunération d’un développeur web est également influencée par les langages de programmation qu’il maîtrise. En effet, plus il va connaître les langages incontournables, plus son salaire sera élevé. En moyenne, le salaire d’un développeur web oscille entre 40 000 € et 65 000 € bruts par an quel que soit le langage de programmation qu’il utilise le plus.

Un développeur Java et son salaire 

En région, un développeur web junior qui connaît bien JS gagne en moyenne 37 000 € bruts par an. A Paris, son salaire est de 43 000 € bruts par an. En tant que confirmé, son salaire est d’en moyenne 57 000 € bruts par an et de 44 000 € en région. Concernant les profils seniors, on compte en moyenne 52 000 € en région, contre 65 000 € bruts par an à Paris. 

Un développeur Python et son salaire

Pour un profil junior, le salaire d’un développeur web qui sait utiliser Python est de 36 000 € en région et de 42 000 € bruts par an en Ile-de-France. Une fois le niveau confirmé atteint, il est d’en moyenne 52 000 € bruts par an à Paris contre 42 000 € bruts par an en Province. Les seniors gagnent, eux, 52 000 € bruts par an en région et 64 000 € bruts par an en moyenne dans la capitale. 

Lire aussi : Le guide complet pour apprendre Python

Un développeur PHP et son salaire 

Un développeur web junior qui travaille à Paris et qui maîtrise PHP gagnera en moyenne 38 000 € bruts par an. En région, il est de 31 000 € bruts par an. Pour un profil confirmé en Ile-de-France, le salaire est d’en moyenne 50 000 € bruts par an. On compte 39 000 € bruts par an en province. Une fois senior, un développeur à Paris gagne 58 000 € bruts par an et 46 000 € sur le reste du territoire. 

Le salaire d’un développeur JavaScript

Pour un développeur JavaScript, le salaire médian annuel brut est de 42 000 euros, ce qui correspond à un taux horaire de 21,75 euros. Les développeurs JS débutants gagnent en moyenne 37 500 euros bruts par an en tant que junior. À l’autre extrémité de l’échelle, un développeur JS expérimenté peut prétendre à un salaire entre 55 000 et 60 000 euros brut annuel en fin de carrière, ou plus selon les entreprises.

Lire aussi : Toutes nos astuces pour apprendre JavaScript

Développeur web salaire : Pourquoi exercer ce métier ?

Tu l’auras compris, face à la pénurie à laquelle font face les entreprises en développement web, le salaire du développement web est très attractif dès la sortie de l’école et ne fait qu’augmenter progressivement tout au long de sa carrière professionnelle. Toutefois, ce n’est pas le seul avantage qu’offre ce métier. Face à l’évolution constante des technologies, le développement web est un secteur dans lequel tu es certain d’apprendre tous les jours. Le télétravail se démocratise. Ce qui est une réelle valeur ajoutée pour les nouveaux entrants sur le marché de l’emploi.

Comment trouver un emploi en tant que développeur web ?

Tu souhaites travailler dans les métiers du web et plus spécifiquement, devenir développeur ? Sache qu’il est aujourd’hui très facile d’être recruter à ce poste si tu possèdes les compétences nécessaires. Pour trouver un emploi dans cette branche, c’est très simple. Puisque le métier de développeur web est recherché par la majorité des entreprises présentes sur la toile, plusieurs possibilités s’offrent à toi. Tu peux, dans un premier temps, consulter les annonces sur des sites de recrutement tels que Indeed, Monster, Welcome to the Jungle et même LinkedIn, le réseau social professionnel incontournable.

Si tu passionné de sport, de jeux vidéo ou bien d’autres domaines, tu peux contacter directement les entreprises du secteur pour une candidature spontanée. Les recruteurs apprécient ce type d’initiative. Bon nombre de sites de recrutement sont spécialisés dans le métier de développeur web. Parmi eux, on retrouve Welovedevs, ChooseYourBoss, PHP France ou encore YBorder.

En quoi consiste le métier de développeur full stack ?

Le métier de développeur full stack consiste à concevoir, développer et maintenir des applications web complètes, tant du côté client (front-end) que du côté serveur (back-end). Pour faire simple, le terme « full stack » signifie que le développeur est capable de travailler sur toutes les couches d’une application web, de la base de données à l’interface utilisateur. Si on t’a présenté ci-dessus les tâches d’un développeur web, voici celles qui sont attitrées au développeur full stack :
– Concevoir et développer l’interface utilisateur (HTML, CSS, JavaScript)
– Mettre en place la logique de l’application (backend) en utilisant des technologies telles que Ruby on Rails, Node.js, Python/Django… ;
– Gérer les bases de données et les requêtes (SQL, NoSQL) ;
– Assurer la sécurité de l’application (authentification, autorisation, gestion de session) ;
– Optimiser la performance de l’application (chargement rapide des pages, optimisation des requêtes) ;
– Travailler en collaboration avec d’autres membres de l’équipe.

En résumé, le développeur full stack est un expert polyvalent qui maîtrise plusieurs technologies de développement pour travailler de manière stratégique sur l’ensemble d’une application web, de la conception à la mise en production.

Est-ce difficile d’exercer le métier de développeur web ?

Contrairement aux idées reçues, cette profession n’exige pas d’être un génie des mathématiques. Il pourrait même figurer parmi les métiers les plus accessibles, en vue du nombre de formation développeur web proposée partout en France. La seule condition condition sine qua non est de maîtriser la programmation web. Tout le monde peut y arriver, et pas seulement les geeks à capuche !

Quelle formation pour devenir développeur web ?

Maintenant que tu en sais plus sur cette profession, ses missions et son salaire, il te reste à savoir quelle formation développeur web suivre. Comme tu as pu le lire plus haut sur cette page, il en existe des tas. Après l’obtention de ton baccalauréat, tu peux t’orienter vers un cursus tech tel qu’un BUT informatique ou un bachelor en développement web. Par la suite, tu peux te spécialiser dans un domaine spécifique de l’informatique et obtenir un diplôme de niveau bac+5. Parmi les écoles qui forment à ce métier, on retrouve l’École 42, Hetic, Epitech, EPSI ou encore EGSI.

Si tu es déjà en études supérieures, ou sur le marché de l’emploi, et que tu souhaites te réorienter, sache qu’il existe des bootcamps qui proposent des formations de développeur web intensives sur une courte période (bien souvent 8 semaines) et qui forment au métier de développeur web. Il y a par exemple Le Wagon, Wild Code School, Ironhack, La Capsule et bien d’autres.

Lire aussi : Le classement 2023 des meilleurs bootcamps en France

Le salaire d’un développeur freelance

Les rémunérations des développeurs indépendants varient considérablement et sont soumises à divers facteurs tels que leur spécialisation, leur lieu de résidence et leur expérience. Il est essentiel de tenir compte de la nature irrégulière des revenus générés par les freelances, qui sont souvent liés à des projets à court terme, tels que la création de sites web ou d’applications mobiles. En conséquence, les salaires des développeurs freelances peuvent fluctuer considérablement d’un mois à l’autre, voire d’une année à l’autre. Les différentes spécialités, telles que les développeurs front-end, back-end, full-stack ou d’applications mobiles, sont rémunérées différemment. En France, le tarif journalier moyen (TJM) s’élève à environ 300 €. Les salaires bruts moyens varient entre 328 € pour un développeur front-end freelance spécialisé dans les langages HTML, CSS, JavaScript et JQuery, et 368 € bruts par jour pour un développeur freelance spécialisé dans les applications mobiles.

Tout comme pour les développeurs salariés, l’expérience joue un rôle crucial dans la détermination du salaire des développeurs freelances. Certains postes spécialisés, tels que les consultants en business intelligence et en système d’information, sont souvent réservés aux professionnels expérimentés, mais ils offrent des rémunérations particulièrement élevées. En moyenne, un développeur web freelance junior perçoit environ 300 € par jour, tandis qu’un développeur freelance senior peut toucher jusqu’à 550 € ou plus par jour. Si tu veux en savoir plus sur sa rémunération, nous avons un guide complet dédié à ce sujet.

Lire aussi : En savoir plus sur le salaire d’un développeur freelance en 2023

L’avantage du bootcamp pour devenir rapidement développeur web

Dans un paysage professionnel en constante évolution, la reconversion vers des secteurs en pleine expansion, tels que le développement web, devient une option de plus en plus attractive. Les bootcamps de formation intensive se démarquent aujourd’hui comme des catalyseurs de réussite pour celles et ceux qui aspirent à embrasser une carrière de développeur web.

Ces programmes condensés offrent une immersion complète dans le monde du codage, permettant aux participants d’acquérir rapidement les compétences nécessaires pour répondre aux exigences du marché du travail. Ce modèle pédagogique, axé sur la pratique et l’apprentissage accéléré, se révèle particulièrement adapté aux personnes en reconversion professionnelle, qui cherchent une transition rapide et efficace vers un nouvel univers. En quelques semaines seulement, les apprenants peuvent maîtriser les langages de programmation, les frameworks et les outils indispensables au métier de développeur web. Ainsi, les bootcamps représentent une solution pragmatique pour ceux qui souhaitent se réinventer professionnellement, en offrant une formation intensive, orientée vers les besoins concrets du marché de l’emploi, tout en permettant une entrée rapide dans le domaine florissant du développement web.

Lire aussi : Le classement 2023 des meilleurs bootcamps en France

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.