Actus

Le salaire des métiers d’ingénieurs les plus demandés en 2022

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Salaire métiers d'ingénieurs et techniciens

Comme tu le sais peut-être déjà, les métiers d’ingénieurs comptent parmi les professions tech les plus rémunératrices en France en 2022. Et la dernière étude de PageGroup ne va pas dire le contraire ! Face à l’avènement des nouvelles technologies et des nouveaux enjeux économiques, de nouvelles spécialités voient le jour et sont en plein essor. Ingénieur robotique, energy manager, ingénieur cybersécurité industrielle, etc., on t’explique en quoi consiste les métiers ingénieurs & techniciens rares et tant recherchés par les entreprises en 2022.

Ingénieur cybersécurité industrielle 

Parmi les métiers d’ingénieurs les plus plébiscités en 2022 par les entreprises, on retrouve l’ingénieur cybersécurité industrielle. En effet, la cybersécurité apparaît comme l’un des secteurs les plus porteurs d’emploi cette année, à l’ère où les cyberattaques se multiplient. Pour les éviter, les entreprises n’hésitent pas à recruter des professionnels aguerris pour assurer la sécurité de leurs systèmes informatiques et le stockage de leurs données. 

Elles font notamment appel à l’ingénieur cybersécurité. Comme tu peux t’en douter, ce métier en cybersécurité a pour objectif d’identifier et traiter les menaces pouvant nuire au système informatique d’une société. Ce professionnel a donc pour mission d’anticiper et corriger ces menaces afin de veiller à la bonne santé numérique d’une structure. Pour cela, il définit et applique différentes réglementations en accord avec l’activité de l’entreprise pour laquelle il travaille. 

Expert dans les nouvelles technologies, il réalise une veille permanente afin d’être à jour sur les dernières évolutions techniques en matière de sécurité et de menaces informatiques. Le métier d’ingénieur cybersécurité prend différentes appellations telles qu’ingénieur sécurité web ou encore expert en sécurité des systèmes informatiques. Quel que soit son titre, ce métier en cybersécurité offre une rémunération plus qu’attractive. Selon la dernière étude menée par PageGroup, un profil junior touche entre 30 000 € et 40 000 € bruts par an, entre 40 000 et 50 000 € bruts annuels une fois confirmé et jusqu’à 70 000 € bruts par an après plus de 5 ans d’expérience.

Tu souhaites en savoir plus sur les métiers en cybersécurité ? Un de nos articles y est entièrement consacré dans lequel on te détaille le salaire moyen de chaque métier en cybersécurité.

Lire aussi : Le salaire des métiers en cybersécurité en 2022

Métiers d’ingénieurs : le technicien conception d’objets connectés 

Qu’en est-il du salaire du technicien conception d’objets connectés ? La rémunération perçue par ce professionnel IoT est bien moins attractive que celle de l’ingénieur cybersécurité. Et pour cause, les responsabilités sont différentes, tout comme le niveau d’exigence en termes de connaissances techniques. Ainsi, le salaire d’un technicien conception d’objets connectés oscille entre 26 000 € et 28 000 € bruts annuels en début de carrière, passe entre 28 000 € et 32 000 € bruts par an pour un niveau intermédiaire et stagne autour des 38 000 € bruts annuels une fois senior. Mais attention, ces fourchettes salariales sont à prendre avec des pincettes. Le salaire touché par un technicien IoT varie aussi selon les spécialités du professionnel et le type d’entreprise dans laquelle il travaille (PME, grands groupes, etc.). 

Et si tu te demandes en quoi consiste ce métier en ingénierie, voici une petite piqûre de rappel. Également appelé ingénieur d’objets connectés, ce technicien gère des projets Internet of Things (IoT) qui concernent aussi bien le traitement des données, l’expérience utilisateur que la conception même de ces objets connectés. Pour cela, il réalise des prototypes et différents tests afin de concevoir le meilleur assemblage possible des composants électroniques d’un objet connecté. Tout au long de sa carrière, ce professionnel IoT est amené à endosser de multiples casquettes, du développeur d’applications mobiles au UX designer. 

Salaire ingénieur : zoom sur le métier d’Energy Manager 

Comme nous te l’avons expliqué plus haut dans cet article, les métiers d’ingénieurs ne cessent de se renouveler si bien que de nouvelles spécialisations voient le jour. C’est le cas du métier d’energy manager. Face à la prise de conscience collective qui touche notre société en vue du réchauffement climatique, l’ingénieur joue un rôle clé dans le développement des alternatives énergétiques possibles.

C’est en tout cas la mission de l’energy manager, que l’on appelle aussi référent énergie. Ce professionnel a pour mission de réduire drastiquement les consommations énergétiques d’une entreprise en privilégiant des ressources énergétiques renouvelables et durables. Pour cela, il va identifier les anomalies présentes dans une société, puis effectuer des recommandations concrètes afin de supprimer toutes fuites d’énergie. Au quotidien, il réalise un suivi des actions menées pour réduire la consommation d’énergie d’une société sur le long terme. Dans le cas où l’energy manager intervient en tant que consultant pour différents clients, il effectue des audits énergétiques. 

Tu l’auras compris, il s’agit ici d’une spécialité du métier d’ingénieur récente. Pour autant, elle est d’ores et déjà fortement demandée par les entreprises présentes sur le marché. Et cela se ressent fortement sur sa rémunération. En effet, selon la dernière étude de rémunération réalisée par PageGroup, l’energy manager est le technicien/ingénieur le mieux payé en 2022. En début de carrière, l’energy manager touche un salaire compris entre 35 000 € et 42 000 € bruts annuels, entre 42 000 € et 55 000 € bruts par an en tant que confirmé et entre 55 000 et 75 000 € bruts annuels une fois expert. 

Métiers d’ingénieurs : Ingénieur robotique et son salaire

Plus répandu, mais tout autant recherché par les entreprises du secteur, le métier d’ingénieur en robotique reste un incontournable des professionnels les plus rémunératrices en 2022. Ce professionnel est chargé de concevoir un robot et de développer son automatisation mécanique en intégralité. Pour cela, il conçoit des programmes et autres systèmes robotiques. L’ingénieur robotique exerce principalement dans l’industrie automobile (voiture connectée, etc.), mais aussi dans le domaine de la santé avec la chirurgie et interventions assistées par ordinateur (CIAO). 

À ce juste titre, l’ingénieur automatisme peut prétendre à un salaire entre 30 000 € et 35 000 € bruts annuels en tant que junior, entre 35 000 € et 45 000 € au niveau intermédiaire et entre 45 000 € et 65 000 € bruts annuels dès lors qu’il cumule entre 5 et 15 ans d’expérience. 

Technicien robotique : moins bien rémunéré que l’ingénieur automatisme 

Le technicien robotique est un métier de l’ingénierie qui se rapproche de l’ingénieur automatisme. Toutefois, il nécessite un niveau d’expertise technique moins important et peut travailler dans de multiples domaines. Ce professionnel va davantage se focaliser sur l’automatisation des systèmes de production. Pour te faire une idée, le technicien robotique va se charger des réglages des feux de circulation ou bien va automatiser l’emballage des produits alimentaires. Comment ? À l’aide de programmes informatiques capables de piloter des équipements. En cas de panne, le technicien automatisme intervient pour y remédier rapidement. 

En toute logique, le salaire d’un technicien robotique est moins attrayant que celui touché par un ingénieur en robotique :
– entre 26 000 € et 29 000 € bruts annuels en tant que junior ;
– entre 29 000 € et 33 000 € bruts annuels en tant que confirmé ;
– entre 33 000 € et 45 0000 € bruts annuels en tant que senior. 

Ingénieur électronique embarquée 

Le métier d’ingénieur électronique embarquée a l’avantage et la particularité d’intervenir dans de multiples domaines : santé, aéronautique, multimédia, etc. Quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle il travaille, sa mission consiste à concevoir des systèmes complexes via un réseau internet, permettant à des équipements de communiquer et contrôler. Par exemple, ce professionnel va créer un système embarqué intelligent pour une voiture autonome afin de lui permettre de détecter les autres véhicules circulant sur la route. 

Au quotidien, l’ingénieur électronique embarquée réalise des schémas, effectue divers tests et assemble les composants électroniques d’un système embarqué. Toutes ces tâches permettent d’assurer l’exécution d’une tâche par un objet.  

En vue des connaissances techniques et des évolutions que nécessite ce métier, la rémunération que perçoit un ingénieur électronique embarquée est très intéressante. Son salaire oscille entre 30 000 € et 35 000 € bruts par an en début de carrière, entre 35 000 € et 45 000 € bruts annuels lorsqu’il compte environ 5 ans d’expérience et peut atteindre jusqu’à 70 000 bruts par an pour les profils seniors. 

TAGS

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.