Actus

Ingénieuses 2022 : les lauréates de la 12e édition du concours organisé par la Cdefi

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Ingénieuses 2022 CDEFI

Ce jeudi 19 mai s’est tenue la 12ème édition de la cérémonie de remise des prix Ingénieuses 2022, organisée par la Cdefi (Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs). Au sein des nouveaux locaux de l’EPF à Cachan, neuf prix ont été remis au total, dont quatre à des écoles d’ingénieurs, trois qui sont revenus à des étudiantes-ingénieures pour la France et le Maghreb, deux à des femmes ingénieures. Le prix label Cap Ingénieuses a également été décerné. Études Tech était sur place et te présente les lauréates (écoles, étudiantes et professionnelles) de cette grande cérémonie qui vise à encourager la mixité dans l’ingénierie.

Lire aussi : La parité femmes-hommes dans le secteur des nouvelles technologies

La CDEFI organise l’édition 2022 des Ingénieuses

Cette cérémonie de remise des prix Ingénieuses 2022 a mis en lumière des femmes, étudiantes et professionnelles actives dans le dans le secteur de l’ingénierie. Pour cette 12ème édition, neuf prix ont été remis afin de promouvoir les métiers et formations d’ingénieurs auprès des jeunes filles, encore éloignées et trop peu sensibilisées aux débouchés à l’issue des filières techniques et scientifiques.

Ingénieuse 2022 à l’EPF, la première école à former les femmes dans l’ingénierie

La cérémonie de remise des prix des Ingénieuses 2022 s’est tenue au sein des nouveaux locaux de l’EPF, anciennement l’École Polytechnique Féminine, à Cachan. Fondée en 1925 par Marie-Louise Paris, l’EPF est l’une des premières Grandes Écoles françaises à former des femmes aux métiers de l’ingénierie. C’est donc tout naturellement que la Cdefi a choisi celle école emblématique pour poursuivre son combat en faveur de la mixité dans le secteur de l’ingénierie.

Une opération en faveur de la mixité dans l’ingénierie

Les filières scientifiques et techniques souffrent encore d’un manque de parité : seulement 28% des étudiants en école d’ingénieurs sont des femmes. Pour remédier à cela, la Cdefi a créé son propre concours, Ingénieuses. Ce dernier a pour objectif de lutter contre les stéréotypes de genre dans les secteurs techniques et scientifiques, d’encourager les jeunes filles à s’orienter vers les métiers d’ingénieurs et de favoriser une plus grande mixité au sein des écoles d’ingénieurs françaises ainsi que dans les entreprises évoluant dans cet écosystème.

« Aujourd’hui, seulement 27% de femmes ingénieurs ont le statut de cadre dans les métiers de l’ingénierie. Ce constat est, depuis plusieurs années, l’une des principales préoccupations de la Cdefi puisqu’il s’aggrave d’année en année. Ces problématiques n’ont jamais été aussi urgentes et il est maintenant temps d’y remédier pour tendre vers une société plus inclusive », explique Jacques Fayolle, président de la Cdefi.

À cette occasion, et pour cette 12e édition des Ingénieuses, la Cdefi a lancé un appel à projets et à candidatures auprès des écoles d’ingénieurs, des élèves-ingénieures et des femmes ingénieures en France, mais aussi au Maghreb. Au total, près de 193 dossiers ont été étudiés par le jury composé de membres de la Cdefi ainsi que des représentants de ses partenaires.

Neufs prix remis lors de la cérémonie des Ingénieuses 2022

Sur les 193 dossiers reçus, plusieurs nominées ont été présélectionnées dans les différentes catégories de prix. Au total, neuf prix ont été remis lors de la cérémonie des Ingénieuses 2022.

Polytech Angers, ESEO, EPITA et CentraleSupélec récompensées

Parmi les 7 écoles d’ingénieurs françaises présélectionnées, quatre ont reçu un prix. La CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) a remis le prix de l’école la plus mobilisée « catégorie administration » à Polytech Angers, pour son projet « Polytech Angers s’engage pour plus d’égalité ». En parallèle, l’école d’ingénieurs angevine s’engage en faveur de la mixité des genres dans le secteur de l’ingénierie, notamment auprès de partenaires symboliques comme l’association Elles Bougent. 

Le prix de l’école la plus engagée catégorie « association de l’école » est revenu à l’ESEO, école d’ingénieurs en informatique et en électronique, pour son projet « Arduin’elles ». Ce dernier est un jeu éducatif destiné aux collégiens et lycéens (filles et garçons) pour apprendre à utiliser Arduino, une plateforme de prototypage qui permet de créer des objets électroniques interactifs. L’objectif étant de faire découvrir le rôle des femmes dans l’ingénierie.

L’école d’informatique EPITA s’est vue remettre le prix du projet le plus original. Son projet « 404Elles » prend la forme d’un mini road-trip à bord d’une Renault 4L de Nîmes à Paris. En route, les équipes mixtes font une escale dans des établissements scolaires afin de présenter le métier d’ingénieur et de promouvoir le secteur de l’informatique.

Le prix spécial du jury est remis à CentraleSupélec pour son projet « Summer Camp CentraleSupélec » axé sur l’orientation, la vie de campus et la découverte des sciences auprès des lycéens et lycéennes en classe de seconde. Chaque école lauréate reçoit un prix d’une valeur de 500 €. 

Lire aussi : Rencontre avec Amel Kefif, directrice de l’association Elles Bougent

Deux élèves-ingénieures décorées 

Louise Baehr gagne le prix de l’élève-ingénieure France 

Le prix de l’élève-ingénieure France est remis à Louise Baehr, actuellement en 3ème année de cycle ingénieur à l’IMT Nord Europe et en double diplôme en MSc Applied Physics à l’université de Limerick en Irlande.

Elle nous explique : « Si j’avais un conseil à donner à toutes les jeunes filles qui souhaitent s’orienter vers les métiers de l’ingénierie, ce serait d’être curieuses, de faire abstraction des stéréotypes. Le métier d’ingénieurs n’est pas réservé qu’aux hommes ! Tout le monde peut s’y retrouver ».

Widad Yesfi reçoit le prix de l’élève-ingénieure Maghreb 

Le prix de l’élève ingénieure Maghreb a été remis par l’Agence universitaire de la Francophonie au Maghreb. Et c’est Widad Yesfi, étudiante à l’université Cadi Ayyad de Marrakech qui se voit récompensée de ce titre. 

Les lauréates des prix pour la femme ingénieure junior & confirmée

Au cours de la cérémonie de la remise des prix des Ingénieuses 2022, deux femmes ingénieures ont également été récompensées. Parmi elles, Sylvie Pieruek, diplômée de l’INSA Toulouse, docteure de l’INSA Lyon et responsable de l’équipe d’implémentation physique des microcontrôleurs chez STMicroelectronics, a reçu le prix de la femme ingénieure confirmée 2022.

Quant au prix de la femme ingénieure junior 2022, il est attribué à Yulia Akisheva, diplômée de l’ISAE- SUPAERO et aujourd’hui doctorante rattachée à l’école.

Le prix lié au label Cap Ingénieuses décerné à Polytech Marseille

Remis à Polytech Marseille pour son projet « Les ingénieuses du piano solaire de Marseille 13° », le prix lié au label Cap Ingénieuses vient mettre en avant les projets menés par les écoles d’ingénieurs au sein des écoles élémentaires et des collèges afin de lutter contre les stéréotypes de genre qui se manifestent dès le plus jeune âge.

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.