Actus

Le métier de data engineer et son salaire

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

data engineer

Dans un monde baigné dans le numérique et les technologies, la gestion des données est devenue primordiale, notamment pour l’intelligence artificielle, le big data et la data science. Avant de pouvoir exploiter ces données, il faut les traiter. C’est là que le data engineer ou ingénieur data joue un rôle déterminant. Études Tech te dit tout sur le salaire et les missions des data engineers.

Les missions d’un ingénieur data

Profil de plus en plus sollicité par les entreprises, l’ingénieur des données est un expert fondamental de la data science, car c’est un professionnel de la conception, du développement et de la maintenance des systèmes de traitement de pipelines de données, par exemple dans le cadre d’un projet big data. Concrètement, les ingénieurs en data conçoivent et construisent les référentiels de données brutes. Ensuite, ils les collectent, transforment et préparent pour l’analyse. Une fois les données prêtes, les data scientists se chargent de la suite des observations.

L’ingénieur en data est un expert qui optimise le stockage et le traitement de vastes volumes de données. Il nettoie et transforme la data pour permettre aux analystes et aux scientifiques de les analyser. Les tâches de l’ingénieur data sont pointues et variées, si bien qu’elles nécessitent de solides compétences techniques en programmation, en automatisation, en scripting et en conception de bases de données. L’ingénieur des données doit aussi maîtriser les différents outils de big data. Sans le travail de l’ingénieur data, effectué au préalable, les data scientists et data analysts ne peuvent tout simplement pas exercer leur rôle.

Lire aussi : La fiche métier de l’ingénieur Big Data

Comment devenir data engineer ?

Selon le Tech Job Report 2020 de Dice, le data engineering est le métier à la plus forte croissance dans le secteur de la tech. D’une année sur l’autre, le nombre de postes à pourvoir peut augmenter jusqu’à +50 %. En moyenne, les recruteurs mettent 46 jours pour trouver le candidat pour un poste d’ingénieur data. En effet, le poste est important et nécessite de prendre des responsabilités. Pour s’assurer que le travail sera bien effectué, les entreprises ont des attendus précis concernant le data engineer qui intégrera leur équipe.

Les qualités d’un bon ingénieur data

Pour travailler dans l’ingénierie data, il est primordial d’avoir un bon relationnel afin d’assurer une bonne communication avec les autres membres de l’équipe data. Ce professionnel doit répondre à leurs besoins, et faire face à des enjeux de robustesse et de gestion de volumes de données considérables. Pour réaliser au mieux ses missions, il est important pour l’ingénieur data d’avoir une vision pratique et spécialisée du domaine des données ainsi qu’une bonne connaissance des nouveaux besoins des entreprises. Une bonne organisation ainsi qu’une bonne résistance au stress et à la pression sont des qualités essentielles.

Les compétences nécessaires pour exercer ce métier

Pour fournir des informations de qualité au data scientist, l’ingénieur en data réalise et planifie des acquisitions de données. Il peut également nettoyer et valider ces mêmes données. Parmi les outils technologiques qu’il utilise, il y a Linux et Git dédiés aux projets logiciels. Il doit aussi savoir utiliser Hadoop et Spark dans le secteur de l’environnement. Map Reduce, lui, est utilisé dans les modèles de calcul. Dans le domaine des technologies NoSQL, c’est la maîtrise de HDFS, MongoDB et Cassandra qui est importante. En fonction de l’entreprise dans laquelle il est embauché, il est généralement demandé de maîtriser Python pour le traitement des données, Scala comme langue native de Spark et Java.
Au-delà de la maîtrise des logiciels de base, une des compétences les plus valorisées est la maîtrise des services Cloud d’Amazon Web Services et d’Apache Spark. En effet, ces domaines d’expertise peuvent considérablement influencer le salaire d’un data engineer (+20%). Parmi les autres compétences recherchées, on retrouve le maniement des outils d’analyse big data, Apache Hadoop, le langage de manipulation de bases de données SQL, les processus ETL (extraction transformation loading) ou encore le machine learning.

Quel est le salaire d’un data engineer en France ?

Le salaire d’un data engineer peut être impacté par plusieurs variables : le pays où il travaille, la taille de l’entreprise, l’âge, l’expérience ou encore les compétences. En moyenne, les études et les sondages montrent que l’ingénieur en data de niveau intermédiaire et qui travaille en France, perçoit un salaire entre 35 000 € et 60 000 € bruts par an. Voici les fourchettes salariales selon plusieurs critères.

Lire aussi : Les métiers du big data et leurs salaires

Le niveau d’expérience

Comme on te l’a expliqué un peu plus haut, le salaire de l’ingénieur data augmente en fonction de son expérience. Il en va de même pour l’employabilité, car le data engineer senior (plus de 5 ans d’expérience) est le profil le plus recherché par les entreprises. Un ingénieur data junior (moins de 2 ans d’expérience) gagne environ 38 000 € par an. Pour un ingénieur en données avec une expérience de moins de 3 ans, la rémunération moyenne est de 45 000 € bruts par an. Entre 3 et 5 ans d’expérience, cette moyenne grimpe à 55 000 € par an. Après deux années dans la même entreprise, l’ingénieur en data peut espérer percevoir une augmentation de 12% sur son salaire annuel.

La situation géographique

La rémunération de l’ingénieur en data peut varier en fonction de sa situation géographique. Les professionnels dans ce domaine localisés dans les grandes villes sont mieux payés, particulièrement à Paris où le salaire moyen est de 65 000 € bruts par an contre 55 000 € bruts en région. Les organismes PayScale et Glassdoor évaluent la fourchette des salaires d’un ingénieur des données entre 45 000 et 50 000 € par an dans les grandes agglomérations de l’Hexagone. On estime qu’à Paris, le salaire d’un data engineer peut grimper jusqu’à 90 000 € bruts par an. En comparaison à ceux exerçant leur métier à Paris, les profils juniors vivants en Province ont un salaire inférieur de 4%. Pour les confirmés et seniors, l’écart est plus important et la perte peut atteindre jusqu’à 8,5%.

La taille d’une entreprise

Comme beaucoup de métiers dans la tech, la taille et la notoriété d’une entreprise sont deux éléments qui peuvent influencer le salaire d’un data engineer. En effet, pour deux entreprises égales, mais de tailles différentes (startup, PME, grands groupes, etc.), on note une différence salariale pouvant aller jusqu’à 2 000 € bruts annuels. Cet écart s’explique notamment par le fait que les données sont plus stratégiques dans les grandes entreprises qui disposent davantage de moyens.

Lire aussi : Le salaire d’un ingénieur d’affaires

Quid du salaire du data engineer à l’étranger ?

Tu t’en doutes, il existe des ingénieurs en data partout dans le monde. Ces derniers ne sont pas tous rémunérés de la même manière. En Europe, les salaires varient d’un pays à l’autre. Au Royaume-Uni par exemple, un data engineer touche en moyenne 43 700 £ par an (selon Glassdoor). En Espagne, le salaire moyen annuel est de 34 000 €, 60 000 € en Allemagne, et l’équivalent de 57 000 € en Suède.

De l’autre côté de l’Atlantique, aux États-Unis, les salaires sont beaucoup plus élevés et donc proportionnels au coût de la vie. Le data engineer peut gagner entre 90 000 $ et 129 000 $ par an. Le salaire moyen est particulièrement élevé à New York (123 000 $ par an), étant l’une des villes les plus chères au monde.

En Inde, l’ingénieur en data gagne 830 000 roupies par an, soit environ 9 500 €, une somme plus que confortable par rapport au faible coût de la vie du pays. Dans d’autres pays développés, le salaire annuel moyen du data engineer est de :
– 67 000 € (103 345 dollars australiens) en Australie ;
– 52 000 € (80 217 dollars canadiens) au Canada ;
– 39 000 € (62 648 dollars singapouriens) à Singapour ;
– 33 000 € (591 868 rands) en Afrique du Sud.

Être ingénieur des données chez les GAFA

Comme tu as pu le lire plus haut sur cette page, le métier de data engineer est fortement sollicité dans les grandes groupes, notamment chez les géants d’internet. Logiquement, ce sont les profils les plus expérimentés qui sont retenus, en vue des enjeux stratégiques qu’offrent les données à ces entreprises de renommée mondiale. Paysa a déjà effectué une étude des salaires des data engineers chez les GAFA et il est clair qu’ils sont proportionnels à l’importance des tâches qui les incombent dans ces grandes entreprises. Annuellement, les ingénieurs data des MAMAA peuvent gagner, en moyenne, plus de 130 000 dollars par an. En travaillant pour le géant des réseaux sociaux, un data engineer peut espérer toucher en moyenne 211 000 dollars annuels.

À lire : Le salaire d’un data scientist en 2023

La formation d’ingénieur en data

Tu l’as compris en lisant cet article, il est facile de trouver un emploi dans l’ingénierie data et de gagner un salaire attractif en vue de la pénurie actuelle de professionnels dans ce domaine. Le data engineer sort toujours d’une formation supérieure en école d’ingénieur, école d’informatique où il aura, par exemple, suivi une formation master spécialisé dans la data science ou l’intelligence artificielle.

Ce type de formation dans un établissement d’enseignement supérieur est primordial pour acquérir les connaissances et compétences techniques nécessaires de ce poste. Une première expérience acquise en stage ou en alternance est fortement requise pour clôturer le cursus de formation.

Comment entrer dans une formation en data

Puisqu’une formation en école d’ingénieurs ou d’informatique est nécessaire pour devenir data engineer, il est important de bien s’y préparer et ça commence dès le bac. Tu peux suivre une filière générale, et prendre des spécialités axées vers les sciences et l’informatique comme Numérique et sciences informatiques (NSI), Mathématiques, Physique-chimie ou Sciences de l’ingénieur. Ces spécialités te donneront un bagage de connaissances qui pourrait t’être utile notamment en école d’ingénieurs. Si tu préfères t’orienter vers un bac technologique, c’est aussi une possibilité. Tu peux suivre un bac STI2D qui s’intéresse aux sciences et technologies de l’industrie et du développement durable. Après avoir obtenu le bac, tu peux te diriger vers une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) : la prépa MP2I (mathématiques, physique, ingénierie et informatique). À l’issue des deux ans, tu pourras passer les concours afin d’entrer en école d’ingénieurs.

L’accès aux écoles d’informatique est un peu plus simple. Le plus souvent, tu n’as pas besoin de passer par la CPGE et les concours mais il est important de bien te renseigner au préalable, pour intégrer une formation de qualité.

Les écoles qui proposent une formation d’ingénieur data

Le data engineer a une formation de niveau bac +5, grâce à un master, un diplôme d’ingénieur ou un Msc. Sa formation peut être en informatique, data sciences, big data, ou en statistiques. Voici une liste non-exhaustive des formations auxquelles tu peux prétendre, dans les différentes écoles en France.
– Master en Science des données à Centrale Lille (école d’ingénieurs) ;
– Master en Big Dat & Artificial Intelligence à l’ESTIAM (école d’informatique) ;
– Formation Ingénieur Data Scientist à Ensai (école d’ingénieurs) ;
– Formation Big Data and Artificial Intelligence à l’Efrei (école d’ingénieurs).

De nombreuses universités proposent aussi des master pour devenir data engineer. Si tu es déjà lancé dans la vie active et que ne te sens pas de faire plusieurs années d’études, tu peux opter pour des formations accélérées en informatique avec des bootcamps comme Jedha, Albertschool ou Le Wagon.

L’évolution professionnelle d’un data engineer

Pour un data engineer, il existe de nombreuses possibilités d’évolution professionnelle au fil du temps, en fonction de ses compétences, de son expérience et de ses intérêts. Un data engineer peut évoluer vers un rôle de data architecte, qui consiste à concevoir et à superviser l’architecture globale d’un système de gestion de données. Ce rôle implique une vision stratégique pour la création de solutions de données évolutives, fiables et performantes.

Certains data engineers développent des compétences en analyse de données et en apprentissage automatique, leur permettant ainsi d’évoluer vers un poste de data scientist. Le data scientist analyse les données pour en tirer des informations exploitables, élaborer des modèles prédictifs et prendre des décisions basées sur les données. Un data engineer peut se spécialiser dans la gestion et l’optimisation des entrepôts de données en tant que data warehouse. Ce rôle consiste à créer et à maintenir des bases de données volumineuses et complexes pour stocker et gérer les données d’une organisation.

L’évolution vers un rôle de cloud data engineer est également possible. Ces professionnels se concentrent sur la mise en place, la gestion et l’optimisation des infrastructures de données dans le cloud, en utilisant des services de plateformes telles qu’Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure ou Google Cloud Platform (GCP). Avec de l’expérience et des compétences en gestion d’équipe, un data engineer peut évoluer vers un rôle de responsable d’équipe ou de gestionnaire de projet de données. Ce poste implique de superviser une équipe de professionnels des données et de coordonner les projets liés aux données au sein de l’organisation.

L’évolution vers un rôle de big data engineer est une possibilité, en se spécialisant dans la gestion et le traitement de grands volumes de données non structurées provenant de sources variées, comme les médias sociaux, les capteurs, les journaux, etc. Certains data engineers se tournent vers la gouvernance des données, où ils sont responsables de l’établissement de politiques et de normes pour la qualité, la sécurité et la confidentialité des données.

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.