Actus

Les physiciens les plus célèbres de l’Histoire

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

physiciens célèbres

Albert Einstein, Archimède, Isaac Newton, Marie Curie, l’histoire de la physique a été bouleversée par les découvertes d’éminents scientifiques ayant permis de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Études Tech revient sur la vie et accomplissements des plus célèbres physiciens de l’Histoire.

Qu’est-ce qu’un physicien ?

Le physicien est un scientifique spécialisé dans l’étude de la physique, une branche de la science qui explore les lois fondamentales de l’univers et les interactions entre la matière et l’énergie. L’essentiel de son travail consiste à chercher, comprendre et expliquer les phénomènes naturels. Pour y parvenir il met en place des méthodes expérimentales, modèles mathématiques et théories physiques.

Les domaines d’étude de la physique sont vastes et diversifiés. Ils incluent notamment mécanique classique, l’électromagnétisme, la mécanique quantique, la relativité, la thermodynamique, l’optique, l’astrophysique, la physique des particules, la physique nucléaire, et bien d’autres encore. D’une manière générale, chaque physicien possède aujourd’hui son domaine de prédilection.

Qui sont les plus célèbres physiciens de l’Histoire ?

Albert Einstein

Né le 14 mars 1879 à Ulm, en Allemagne, Albert Einstein est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus éminents scientifiques de son ère. Comment est-il parvenu à acquérir ce statut ? Malgré des difficultés à s’adapter au système scolaire traditionnel, Einstein développe un intérêt précoce pour les mathématiques et la physique. À 16 ans, il quitte le pays pour poursuivre ses études à Zurich, en Suisse.

En 1905, Einstein publie quatre articles révolutionnaires qui posent les bases de la physique moderne. Ceux-ci traitent de la théorie de la relativité restreinte, de la nature corpusculaire de la lumière et du mouvement brownien. Cette année est connue comme son « annus mirabilis » (année miraculeuse).

Dix ans plus tard, le savant allemand développe la théorie de la relativité générale, qui propose une nouvelle compréhension de la gravité, Sa théorie est confirmée par des observations lors de l’éclipse totale de Soleil de 1919, avant de recevoir le prix Nobel de physique pour sa découverte de la loi de l’effet photoélectrique deux années après.

Einstein poursuit ensuite ses recherches sur des théories physiques fondamentales et explore divers domaines, avant de fuir l’Allemagne nazie en raison de son ascendance juive et de ses opinions antinazies en 1933. Il traverse l’Atlantique et rejoint les États-Unis où il travaille à l’Institut de recherche avancée de Princeton jusqu’à sa retraite en 1945.

Lire aussi : Qui est Hans Albert Einstein ?

Archimède

Archimède était un mathématicien, physicien, ingénieur, inventeur et astronome grec, né à Syracuse en Sicile vers 287 av. J.-C. et considéré comme l’un des plus grands scientifiques de l’Antiquité, responsable de la compréhension de plusieurs phénomènes ayant changé la connaissance du monde qui nous entoure.

Il est principalement connu pour la Poussée d’Archimède, qui explique la flottabilité des objets dans des fluides, et la vis d’Archimède, un dispositif mécanique utilisé pour lever de l’eau.

Il a également développé plusieurs méthodes mathématiques avancées, notamment l’utilisation de l’infinitésimal dans le calcul intégral et la détermination précise de la valeur de π (pi). Ses travaux sur les coniques, les spirales et les polyèdres ont également influencé les mathématiques et la géométrie.

Le savant grec a laissé de nombreux écrits, dont certains ont été préservés et traduits. Ses contributions scientifiques ont eu un impact durable et ont influencé le développement ultérieur des sciences et des mathématiques. Il est considéré comme l’un des pères fondateurs de la physique et de l’ingénierie, et son héritage continue d’être étudié aujourd’hui.

Galilée

Galileo Galilei, plus connu sous le nom de Galilée, était un scientifique italien, né le 15 février 1564 à Pise, en Italie. Sa notoriété actuelle a été acquise grâce à son apport dans plusieurs domaines : physique, mais aussi astronymie et mécanique.

Ses observations réalisées à l’aide de la lunette astronomique, un instrument qu’il a amélioré et utilisé pour étudier le ciel, ont permis de découvrir l’espace, monde inconnu et sujet à l’exposition de multiples théories toutes aussi farfelues les unes que les autres à l’époque. Ses découvertes, notamment les phases de Vénus, les satellites de Jupiter et les taches solaires, ont remis en question les conceptions traditionnelles de l’époque et ont soutenu le modèle héliocentrique de Copernic, selon lequel la Terre tourne autour du Soleil.

En plus de ses travaux en astronomie, Galilée a également formulé des lois de la mécanique et de la chute des corps. Il a réalisé des expériences pour étudier le mouvement des objets en utilisant des plans inclinés et a énoncé le principe d’inertie, selon lequel un objet en mouvement continuera à se déplacer à moins d’être influencé par une force externe.

Cependant, ses idées ont souvent été en conflit avec les croyances religieuses de l’époque, des théories qui ont été accusées d’hérésie par l’Église catholique. Il a été condamné à rester dans une résidence surveillée pendant les dernières années de sa vie… Triste fin pour l’un des pionniers de l’astronomie.

Isaac Newton

Scientifique anglais né le 25 décembre 1642 à Woolsthorpe, en Angleterre, Isaac Newton était un éminent physicien et mathématicien de son temps, aujourd’hui considéré comme un pionnier de l’avancée scientifique. Il est reconnu pour le développement de la théorie de la gravité, exposée dans son ouvrage majeur : Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica (Principes mathématiques de la philosophie naturelle), publié en 1687. Sa théorie de la gravité explique comment les objets s’attirent mutuellement en fonction de leur masse et de leur distance.

En plus de la gravité, le savant anglais a également formulé les trois lois du mouvement, connues sous le nom de lois de Newton. Celles-ci décrivent la relation entre la force, la masse et l’accélération d’un objet, et sont essentielles pour comprendre leur mouvement dans l’espace.

Newton a également effectué des travaux remarqués dans le domaine de l’optique en étudiant la décomposition de la lumière blanche en un spectre de couleurs à l’aide d’un prisme. Il a ensuite développé la théorie corpusculaire de la lumière, qui considérait celle-ci comme un amas de particules.

Lire aussi : Les scientifiques les plus connus de l’Histoire

Les femmes physiciennes célèbres

Rosalind Franklin

Franklin a joué un rôle déterminant dans l’étude de la diffraction des rayons X appliquée à la compréhension des structures moléculaires au XXème siècle. Elle a utilisé la technique de la diffraction des rayons X pour étudier les fibres de l’ADN et a réalisé des photographies qui ont fourni des preuves de la composition de l’ADN.

En 1952, Franklin a obtenu une photographie clé, connue sous le nom de photographie 51. Celle-ci a fourni des informations cruciales sur la structure de l’ADN et a permis à James Watson et Francis Crick, qui avaient accès à ses données sans son consentement, de formuler leur célèbre modèle en double hélice de l’ADN en 1953.

Malheureusement, la contribution de Franklin a été largement sous-estimée de son vivant et elle n’a pas été suffisamment reconnue pour son rôle majeur dans la découverte de la structure de l’ADN. Elle a été victime de ce qu’on appelle, l’effet Matilda, un phénomène qui tend à réduire la place des femmes lors des grandes découvertes scientifiques au profit des hommes. Une autre personnalité aurait été victime du même effet : Mileva Einstein, la femme du célèbre Albert Einstein, évoqué plus haut.

Rosalind Franklin est décédée prématurément à l’âge de 37 ans des suites d’un cancer et c’est à titre posthume que ses expérimentations ont enfin été reconnues à leur juste valeur.

Marie Curie

Marie Curie, de son nom complet Marie Skłodowska-Curie, était une physicienne et chimiste polonaise (naturalisée française par son mariage avec le physicien Pierre Curie en 1895), et est mondialement connue pour ses travaux sur la radioactivité, qui lui ont valu deux prix Nobel. En 1903, elle partage l’un de ses prix Nobel avec son mari Pierre Curie et Antoine Henri Becquerel pour leurs recherches sur la radioactivité et devient, huit ans plus tard, la première femme à recevoir un prix Nobel en solo : elle est lauréate du prix Nobel de chimie pour sa découverte des éléments radioactifs polonium et radium, ainsi que pour ses travaux sur leurs propriétés.

En plus de ses contributions scientifiques majeures, Marie Curie est également une pionnière en matière d’autonomisation des femmes dans le domaine scientifique. Elle a surmonté de nombreux obstacles liés à son sexe pour accéder à une éducation et a réussi à construire une carrière scientifique de premier plan, en devenant aussi la première femme à enseigner à l’université de Paris.

Lire aussi : Portrait de Stephen Hawking, le plus grand physicien de son temps

TAGS
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.