Actus

Guide complet de la prépa TSI

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

prepa tsi

Si tu es en train de passer un bac STI2D ou STL et que tu t’intéresses aux sciences, peut-être que la prépa TSI (Technologie et Sciences Industrielles) est faite pour toi. C’est une classe préparatoire aux grandes écoles spécialisée en technologie et en sciences industrielles. Cette filière vise l’analyse de systèmes complexes et la mise en œuvre de solutions technologiques tout en préparant aux concours d’entrée dans les écoles d’ingénieur. Études Tech te livre son guide complet sur la CPGE TSI.

En quoi consiste la prépa TSI ?

La filière TSI s’adresse aux étudiants ayant une solide base en sciences et technologie. Contrairement à d’autres filières en classes préparatoires scientifiques, il n’est pas nécessaire de choisir une option pour passer en deuxième année de prépa TSI. Cette classe préparatoire est accessible aux bacheliers technologiques STI2D, quel que soit leur domaine de spécialité, ainsi qu’aux bacheliers STL de la spécialité SPCL (Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire). Bien que les sciences occupent une place centrale dans l’enseignement, la prépa TSI propose également des cours de français, de philosophie et de langues. La prépa TSI offre aux bacheliers technologiques un accès aux écoles d’ingénieurs grâce à un concours d’entrée spécifique et à des places réservées dans ces écoles. Cette formation de deux ans se déroule en première et deuxième année TSI et est proposée dans 42 lycées en France. En première année, un accompagnement personnalisé de trois heures est prévu pour aider les élèves à s’adapter aux nouvelles exigences et méthodes de travail.

Si tu n’es pas séduit(e) par la prépa TSI, mais que tu aimes le format de la prépa scientifique, sache que les prépas TPC (technologique, physique, chimie), TB (technologie et biologie) sont aussi accessibles aux bacheliers technologiques. À noter qu’il existe cinq autres CPGE scientifiques destinées aux bacheliers généraux : MPSI, BCPST, PCSI, PTSI et MP2I.

Pourquoi faire une prépa TSI ?

Pour les bacheliers STI2D, les classes préparatoires TSI ont de nombreux atouts, notamment le fait qu’elles offrent une solide préparation aux concours d’entrée dans les écoles d’ingénieurs. Les effectifs sont réduits, par rapport à l’université par exemple, puisqu’on retrouve en moyenne 30 à 50 élèves dans les classes, ce qui permet aux étudiants de ne pas se retrouver confrontés à l’autonomie demandée à l’université. Les professeurs y sont également souvent plus disponibles et accessibles notamment grâce l’accompagnement personnalisé.

Ensuite, le travail y est plus important et les matières sont plus approfondies qu’au lycée. L’objectif est de développer une bonne capacité de travail et de nombreuses compétences. De manière générale, les étudiants sont en cours de 8h à 17h, puis ils doivent fournir un important travail personnel chez eux le soir avec de la lecture, des fiches, des exercices, etc.

L’exigence intellectuelle en classe préparatoire est élevée et les cours y sont souvent décrits comme passionnants par les étudiants. La TSI est une excellente option pour toutes celles et ceux qui souhaitent poursuivre leurs études en école d’ingénieurs.

Prépa TSI : Quelles sont les matières enseignées ?

La filière TSI se concentre sur les mathématiques, la physique-chimie et les sciences industrielles, ce qui donne aux étudiants la possibilité d’explorer l’analyse de systèmes complexes et la mise en œuvre de solutions technologiques. Les connaissances en mathématiques sont cruciales pour toutes les matières enseignées en TSI, et les étudiants sont exposés à divers domaines technologiques dans les sciences industrielles. La formation comprend également des enseignements en informatique, français-philosophie, langues vivantes, EPS, et des travaux d’initiative personnelle encadrés (TIPE).

On encourage les étudiants à résoudre des problèmes et à expérimenter pour développer leurs compétences. Les premières années de la formation offrent un soutien supplémentaire pour aider les étudiants à s’acclimater aux méthodes de travail en prépa. La charge de travail est considérable, et la réussite nécessite un travail acharné et une organisation efficace. En général, ce ne sont pas les plus intelligents mais les plus motivés à poursuivre des études en ingénierie qui réussissent.

Comment entrer en prépa TSI ?

Les écoles post-prépa cherchent avant tout des étudiants passionnés par les sciences et curieux d’apprendre dans un environnement ambitieux. Les professeurs accompagnent les étudiants qui souhaitent suivre des cours stimulants et réussir dans les disciplines scientifiques. La classe préparatoire TSI offre un excellent tremplin pour les étudiants motivés par les sciences et désireux de réussir, avec des taux de réussite inégalables.

L’intégration des bac STI2D

La filière TSI est réservée aux bacheliers technologiques STI2D et STL, spécialisés en SPCL. Certaines écoles permettent aux bacheliers professionnels de rejoindre la classe préparatoire TSI, qui dure trois ans plutôt que deux.

Même si l’AP est disponible pendant la première année de prépa, les étudiants doivent être polyvalents en sciences et en expression écrite. Comme pour les autres classes préparatoires, la capacité de travail est appréciée, mais des heures de remise à niveau et un suivi particulier sont adaptés aux bacheliers technologiques.

La prépa TSI est destinée aux bacheliers STI2D et STL, quel que soit leur domaine de spécialisation, ainsi qu’aux étudiants ayant de solides bases en sciences et technologie, une bonne expression écrite et une connaissance des langues vivantes.

L’intégration des bacs professionnels

Il est possible, pour les titulaires d’un baccalauréat professionnel dans le domaine industriel, de se présenter aux concours d’entrée des écoles d’ingénieurs après avoir suivi une formation de prépa TSI, qui peut durer jusqu’à trois ans dans certains établissements comme les lycées Monge de Chambéry, H. Parriat de Monceau-les-Mines et E. d’Alzon de Nîmes.

Pour intégrer cette formation, un bon niveau scolaire, une forte motivation et une capacité de travail sont nécessaires. Cette prépa permet d’accéder à trois concours communs regroupant plus de 80 écoles et un total de 500 à 600 places. Les étudiants peuvent également postuler à d’autres écoles selon leurs propres critères. Les lycées susmentionnés proposent une classe TSI en trois ans spécifiquement destinée aux bacheliers professionnels des sections industrielles ayant un bon dossier. Pour aller plus loin, tu peux consulter le classement Parcoursup des prépas TSI.

Quelle poursuite d’études après une prépa TSI ?

Plusieurs concours communs permettent l’accès aux écoles d’ingénieurs après une CPGE TSI, cela dit, ils sont très sélectifs. Parmi les concours possibles figurent :
– le concours commun INP (CCINP) ;
– le concours Centrale-Supélec ;
– le concours Mines-Ponts ;
– le concours Travaux publics – TPE/EIVP ;
– le concours Mines-Télécom ;
– le concours Epita-Ipsa-Esme Sudria.

Les candidats peuvent aussi postuler à d’autres écoles d’ingénieurs, qui recrutent indépendamment de ces concours avec leurs propres critères de sélection. Le prix du cursus en école d’ingénieur débute à 1 700 € et peut grimper jusqu’à une dizaine de milliers d’euros dans les grandes écoles. Pour les candidats qui ne sont pas sélectionnés ou qui n’auraient pas les moyens, il est possible de poursuivre des études scientifiques à l’université, ou de faire une année en IUT ou en BTS. Il existe cependant des aides de financement pour les étudiants.

Quel métier après une prépa TSI ?

Tu l’auras compris, la prépa TSI permet d’accéder aux écoles d’ingénieurs. Ceux qui suivent ce cursus peuvent alors choisir le poste d’ingénieur qui leur convient le mieux et construire un projet professionnel autour de leurs appétences.

Découvrir par exemple le salaire d’un ingénieur aéronautique

TAGS

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.