Actus

Google travaille sur un nouveau moteur de recherche basé sur l’IA

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Nouveau moteur de recherche Google IA Bard

Prabhakar Raghavan, responsable de la recherche chez Google, a dévoilé en détail sa nouvelle technologie conversationnelle appelée Bard, qui rivalise avec le célèbre ChatGPT d’Open AI. Google vise à moderniser son modèle de moteur de recherche en proposant des fonctionnalités telles qu’un générateur d’images, un assistant linguistique, mais le plus gros changement à venir est sans nul doute les réponses générées par l’intelligence artificielle qui seront affichées en tête des résultats de recherche de Google. Voici ce que nous savons actuellement à ce sujet.

Le moteur de recherche Google change en faveur de l’IA

Face à la montée en puissance de ChatGPT, l’intelligence conversationnelle développée par Open AI et Microsoft, Google a récemment tenu une conférence pour annoncer les prochaines nouveautés sur son moteur de recherche, numéro 1 mondial.

Près de 160 employés de Google ont été mobilisés pour développer un moteur de recherche entièrement nouveau et alimenté par l’intelligence artificielle. Selon le New York Times, l’objectif de ce projet est de fournir une expérience beaucoup plus personnalisée, bien que le calendrier précis ne soit pas encore défini.

Lire aussi : Bing Chat, le concurrent à ChatGPT de Microsoft

Comment fonctionne le nouveau moteur de recherche Google ?

Mais alors quelles sont les nouveautés apportées au nouveau moteur de recherche Google grâce à l’IA ? Concrètement, Google envisage de mettre en place un moteur de recherche doté d’une capacité d’anticipation des besoins des utilisateurs. Ce système apprendrait des recherches des internautes pour déterminer ce qu’ils souhaitent savoir et proposerait ainsi des listes ou des options présélectionnées pour les achats, les informations et bien d’autres choses.

De plus, il aurait une approche plus conversationnelle grâce à « Tivoli Tutor », qui aiderait les utilisateurs à apprendre une nouvelle langue en conversant avec un chatbot. Les utilisateurs pourraient également rechercher de la musique en discutant avec le chatbot grâce à une fonctionnalité appelée « Searchalong » de Chrome. Cette fonction permettrait au chatbot de scanner une page Web en cours de lecture pour fournir des informations contextuelles. D’autres fonctionnalités en cours de développement pour Chrome incluent « GIFI », qui générerait des images via Google Images.

Google et son projet Magi

Cette ambition de reconstruire un modèle de moteur de recherche basé sur l’intelligence artificielle est née dans le cadre du projet Magi, le développement d’une gamme de fonctionnalités basée sur l’IA. Un point essentiel est que Magi intégrera des publicités dans les résultats du moteur de recherche. Ces publicités pourraient également apparaître à la fin des réponses du chatbot, par exemple sur des éléments de code.

Selon un document prévisionnel consulté par le New York Times, d’autres nouveautés sont prévues pour d’ici l’automne prochain. Dans un premier temps, ces fonctionnalités seront accessibles uniquement à un million d’utilisateurs, puis ce nombre sera étendu à 30 millions d’ici la fin de l’année 2023, et ce, uniquement aux États-Unis.

Lire aussi : Google lance Bard, le concurrent à ChatGPT

Vers une perte de visibilité sans précédent ?

Reste à savoir quels risques pourraient engendrer de telles évolutions sur le premier moteur de recherche au monde. Si Google continuera de picorer dans les contenus publiés sur internet, l’ensemble des acteurs misant sur leur référencement sur le web pourrait perdre des milliards de requêtes chaque jour. La liste des résultats de recherche sera, quant à elle, la page numéro 2 de Google, une page trop peu consultée par les internautes…

TAGS
Scareware
Décryptage

Comment se prémunir du scareware ?

Le scareware est un logiciel malveillant qui t’incite à installer des programmes frauduleux. L’objectif ? Pirater tes coordonnées personnelles. Bien que très fréquente, il est en

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.