Actus

L’ISEN Méditerranée dévoile ses ambitions à horizon 2030

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

isen-mediterranee-plan-strategique

Il y a quelques semaines, l’ISEN Méditerranée a présenté sa vision stratégique à l’horizon 2030. Son ambition ? Devenir un acteur de premier plan dans la région Sud en matière de formation, de recherche et d’innovation dans ses domaines d’expertise : intelligence artificielle, e-santé, cybersécurité, systèmes embarqués, objets connectés, développement logiciel, Big Data, robotique mobile et Smart energy. Pour mieux comprendre le nouveau plan stratégique de la première école d’ingénieur basée à Toulon, Études Tech est parti à la rencontre d’Agnès Laville, la directrice générale.

ISEN Méditerranée : Une stratégie pour répondre aux besoins du territoire

Consciente des nouveaux enjeux qui touchent les entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies, ISEN Méditerranée, la première école d’ingénieurs basée à Toulon, a récemment dévoilé son nouveau plan stratégique à horizon 2030. Plus que jamais motivée à jouer un rôle de premier plan dans la Région Sud en matière d’innovation, de formation et de recherche dans divers sujets de la Tech, l’école compte bel et bien élargir ses effectifs d’ici 2030, notamment en passant par l’alternance, mais pas que. Plusieurs offres de formation verront le jour à partir de l’année prochaine, en particulier dans le secteur de la cybersécurité, ainsi que des doubles diplômes en partenariat avec divers acteurs pédagogiques de la région.

« Nous avons lancé il y a 2 ans un processus de concertation auquel ont participé ceux qui sont concernés par le devenir de l’École : étudiants, administrateurs, parents d’élèves, institutionnels, enseignants-chercheurs, employeurs et personnels. La concertation a montré que l’ISEN doit produire du sens, c’est-à-dire des recherches et des formations qui sont socialement utiles et positives pour le Territoire. Notre plan d’action traduit cet engagement responsable tout en portant nos valeurs : révéler, former et inspirer  pour un monde sûr et juste. », explique Agnès LAVILLE, Directrice Générale de l’ISEN.

ISEN Méditerranée : Un renforcement de l’apprentissage et de son internationalisation

Si ISEN Méditerranée se donne pour objectif d’augmenter ses effectifs à 1500 étudiants d’ici 2029-2030, contre 841 actuellement, c’est notamment en accélérant considérablement son offre d’alternance. Pour cela, le budget de la première école d’ingénieurs basée à Toulon passera de 7 à 11 millions d’euros annuel. Ainsi, l’établissement verra son offre d’apprentissage renforcée : 600 étudiants sous statut apprenti seront attendus d’ici 2030, contre 200 actuellement.

Mais l’augmentation de nombre d’étudiants ne reposera pas uniquement sur l’apprentissage. En effet, l’école d’ingénieurs compte également améliorer sa capacité d’accueil à destination des étudiants internationaux, passant de 10% à 30% d’ici 2030. Cela fait notamment échos à la volonté de l’école d’accentuer l’internationalisation dans ses programmes. D’ici 2025, tous les MS seront dispensés exclusivement en anglais et de nouveaux accords avec des Universités étrangères verront le jour.

De nouveaux programmes axés sur la cybersécurité et autres doubles diplômes

La cybersécurité au cœur des nouveaux programmes

Si l’option cybersécurité existe depuis 2016 pour le diplôme d’ingénieur, celle-ci se voit dès maintenant complétée par d’autres programmes dont un bachelor cybersécurité. Celui-ci a la particularité de se composer d’une première année sous statut étudiant afin d’avoir un recrutement diversifié (bac général ou bac technologique). Durant cette première année, les étudiants sont formés aux fondamentaux scientifiques et techniques du secteur, leur permettant ainsi de poursuivre les deux années restants en apprentissage. Un mastère spécialisé en cybersécurité sera également proposé dès la rentrée 2024.

Les doubles diplômes

En parallèle, l’école d’ingénieurs développe des doubles diplômes. Lancé en 2021, le premier est le diplôme d’ingénieur d’affaire, en partenariat avec Kedge Business School à Toulon. Ce dernier permet aux étudiants d’obtenir le titre d’ingénieurs ainsi qu’un master of science de Kedge. D’ailleurs, la première promotion sortira cette année. « Ce double diplôme a pour objectif d’offrir à nos jeunes des parcours davantage hybrides leur permettant d’être à la fois compétents techniquement, mais aussi avoir une ouverture sur d’autres thématiques, donnant ainsi plus de valeurs à leur diplôme », nous confie Agnès Laville.

Le second double diplôme, lui, est axé sur l’e-santé. Il s’agira d’un mastère spécialisé proposé à Kedge et visera à compléter le diplôme d’ingénieur. « Le domaine de l’e-santé pourrait être un domaine particulièrement attractif pour les jeunes filles qui souhaitent se lancer une carrière en lien avec l’humain et le médical, en particulier toutes celles qui auraient rater médecine et qui ont à cœur de rester dans le domaine médical. Ils apprendront les technologies au service de l’humain et du secteur médical. Cette filière offrira donc, aussi bien pour nos étudiantes qu’étudiants, de belles ouvertures vers des métiers de chercheurs, d’ingénieurs, des dispositifs médicaux, aux centres hospitaliers », ajoute-t-elle.

Learning & Innovation Center « Le Sud », le nouveau bâtiment d’ISEN Méditerranée

Grâce au soutien financier de la métropole Toulon Provence Méditerranée et du Département du Var, ISEN Méditerranée a récemment inauguré son nouveau bâtiment d’une surface totale de 1250 m2 et qui ouvrira ses portes en septembre 2023.

Ce dernier accueillera trois laboratoires de recherche spécialisés dans les enjeux environnementaux et les technologies de pointe comme l’e-santé, la smart energy et l’internet des objets. Trois salles de classe, une salle de réunion ainsi qu’un espace de détente et des équipements de bien-être seront mis à disposition des participants, toujours dans le but de favoriser l’apprentissage et le développement personnel des étudiants ainsi que des chercheurs.

Enfin, un amphithéâtre de dernière génération ouvrira ses portes dès septembre 2024 et offrira la possibilité d’organiser des conférences immersives pour de nombreux acteurs du milieu académique et industriel.

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.