Actus

L’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) signe le premier Contrat d’Objectifs et Performance 2022-2026

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Institut Polytechnique Contrat d’Objectifs et Performance 2022-2026

Fin avril 2022, l’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) a signé son premier contrat d’Objectifs et Performance 2022-2026 avec le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, ainsi que le ministère des Armées. Ce Contrat d’Objectifs et Performance 2022-2026 a pour objectif de répondre au grand plan d’investissement d’avenir “France 2030” lancé en octobre 2021 par le président de la République, Emmanuel Macron. De cette manière, l’IP Paris compte devenir un acteur international majeur dans la recherche, l’innovation, l’entrepreneuriat et l’enseignement supérieur.

L’IP Paris s’engage à former des ingénieurs en faveur de la transition énergétique

Le 22 avril dernier, l’Institut Polytechnique de Paris, le ministère des Armées et le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance ont signé le premier Contrat d’Objectifs et de Performance (COP). Cet accord a pour objectif de positionner l’IP Paris comme acteur majeur en matière d’enseignement supérieur, de l’entrepreneuriat, de recherche et d’innovation à l’échelle mondiale d’ici 2030.

Cette ambition s’inscrit tout particulièrement dans le cadre du lancement de « France 2030 », le grand plan d’investissement à l’initiative du président de la République, Emmanuel Macron. Pour cela, l’IP Paris ainsi que toutes ses écoles-membres (École polytechnique, ENSTA Paris, ENSAE Paris, Télécom Paris et Télécom SudParis) s’engagent à former des chercheurs et ingénieurs aptes à répondre aux enjeux actuels et futurs de notre société : la transition énergétique sur les activités de l’Homme, la défense et la sécurité. 

Réel établissement public expérimental, l’IP Paris compte bien devenir rapidement un Institut de Science et Technologie reconnu à l’échelle mondiale, notamment grâce à ce premier COP et en se focalisant sur l’augmentation des ressources, l’aménagement d’un campus aux standards internationaux ainsi que le développement de son centre de recherche. 

« Dans un monde en mouvement et toujours plus complexe, l’Institut Polytechnique de Paris est un acteur majeur pour la formation des leaders de demain, et pour le développement d’une recherche et d’innovations au service de la société. Les objectifs et actions définis dans le COP 2022-2026 donneront à nos étudiants les expertises dont le marché du travail a besoin, permettront de développer des projets de recherche d’envergure dans des domaines clés tels que l’énergie durable, l’IA ou encore l’ingénierie biomédicale, et favoriseront les initiatives créant des ponts entre recherche et innovation », explique Eric Labaye, président de l’Institut Polytechnique de Paris.

En quoi consiste le grand plan d’investissement « France 2030 » ? 

Le 12 octobre 2021, le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté le grand plan d’investissement « France 2030 ». Ce dernier vise à redonner de l’indépendance à la France et lui donner un temps d’avance dans son développement écologique, industriel, technologique, culturel et sanitaire. 

Ce plan d’investissement massif est également mis en place pour encourager les acteurs technologiques de demain à pointer le bout de leur nez et accompagner les entreprises actuelles dans leur transition énergétique, quel que soit leur secteur d’activité : automobile, espace, aéronautique, énergie, etc. 

Pour y parvenir, le plan « France 2030 » s’appuie sur un ensemble d’objectifs directement inspirés du Programme d’investissement d’avenir (PIA) qui sont :
– 50% des crédits de France 2030 sont consacrés à la décarbonation (et 0 dépense défavorable à l’environnement) ; 
– une doctrine claire inscrite dans la loi ; 
– la recherche d’un effet de levier (cofinancements public-privé) ;
– des procédures transparentes et ouvertes ;
– une sélectivité et un haut niveau d’exigence ;
– une attention portée à l’émergence (50 % du plan sera consacré aux acteurs émergents) ;
– l’acceptation de la prise de risque et de l’échec ;
– des investissements dans l’innovation ET dans l’industrialisation ;
– une flexibilité des enveloppes afin de ne pas figer le plan. 

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.