Actus

L’ESTACA déploie une nouvelle spécialisation sur la décarbonation dès la rentrée 2024

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

ESTACA

L’ESTACA proposera, dès la rentrée 2024, une nouvelle spécialisation centrée sur la décarbonation aéronautique, mais en quoi consiste-t-elle ? Études Tech te présente tout ce que tu dois savoir sur cette formation.

ESTACA : Une nouvelle spécialisation orientée vers la décarbonation aéronautique

Intitulée « Innovation et décarbonation du secteur aéronautique », cette nouvelle spécialisation de l’ESTACA, proposée uniquement sur son campus de Bordeaux, est centrée sur la décarbonation. Ouverte aux étudiants de cinquième année, elle a pour objectif de former des ingénieurs capables de proposer des solutions et des innovations concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.

Au total, 30 étudiants pourront intégrer cette formation, dès la rentrée 2024. Ce nouvel enseignement s’articulera autour de sept modules : Carburants durables et décarbonés, combustion, allègement et matériaux, aéronefs turbomachines et impact environnemental, efficacité des systèmes de propulsion, éco-conception et économie circulaire et enfin sciences humaines autour de l’entreprise. Les étudiants devront également réaliser un projet industriel comme le développement d’avions bas-carbone, la conception d’avions électriques hybrides ou l’étude des systèmes électriques qui génèrent de l’électricité.

Une volonté de mettre en avant les énergies nouvelles décarbonées pour l’ESTACA

Philippe Guibert, directeur des formations de l’ESTACA s’est exprimé sur cette nouvelle spécialisation : « Notre objectif est de développer leurs aptitudes à analyser des sujets techniques avancés pour proposer et mettre en œuvre des solutions énergétiques optimisées, tout en favorisant leur esprit critique et leurs compétences en résolution de problèmes pour des systèmes complexes ».

Cette nouvelle formation repose sur trois axes majeurs afin de faciliter l’emploi des futurs ingénieurs diplômés dans un monde qui aspire à la neutralité carbonique. Les trois axes sont les suivants :
– Préparation des ingénieurs à intégrer rapidement le domaine de l’aéronautique ;
– Connaître les enjeux industriels en lien avec la décarbonation du transport aérien ;
– Accompagnement dans la transformation profonde de la société et le développement de la compétitivité industrielle sur les technologies d’avenir pour atteindre la neutralité carbone du transport aérien d’ici 2050.
Pour cela, les étudiants vont apprendre le remplacement du carburant fossile par une source d’énergie neutre en carbone ou encore l’amélioration de l’efficience énergétique des aéronefs.

Lire aussi : Tout savoir sur la CTI, la Commission des Titres d’Ingénieurs

TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.