Actus

Les ambitions de l’ENSM, l’école qui forme les officiers de la Marine marchande

Sommaire

Sommaire

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

ENSM École Nationale Supérieure Maritime

Suite à l’appel du président de la République, Emmanuel Macron, à « aller plus vite » pour « refaire de la France une grande puissance maritime », l’ENSM a récemment pris la parole pour faire connaître son offre de formation ainsi que la variété des métiers auxquels elle forme, en mer et sur terre. Son objectif : doubler le nombre de diplômés sortants de l’École Nationale Supérieure Maritime d’ici 2027. Études Tech est parti à la rencontre des élèves officiers de cet établissement public de référence dans le secteur de la Marine marchande.

ENSM : ambition de doubler le nombre de diplômés d’ici 2027

Dans l’ambition de « refaire de la France une grande puissance maritime », le Gouvernement français s’est donné pour objectif de doubler le nombre de diplômés sortant de l’École Nationale Supérieure Maritime d’ici 2027. Reconnue pour la qualité de la formation de ses navigants, l’ENSM s’affiche comme l’un des principaux moteurs du renouveau de la force maritime française. 

« Nous sommes les seuls à former des officiers de la Marine marchande, ce qui est un immense confort, mais aussi une immense responsabilité. On constate aujourd’hui une pénurie de professionnels dans ce secteur. Dans les dix prochaines années, ce sont entre 30 000 et 45 000 officiers de la Marine marchande qui sont attendus à l’échelle mondiale (entre 50 000 et 80 000 porteurs), autant d’opportunités pour les nouvelles générations de se former à ces métiers », explique François Lambert, directeur général de l’ENSM. 

Le maritime, un secteur qui assure le plein-emploi

Tu souhaites devenir ingénieur et tu es passionné par la navigation ? L’ENSM est, sans aucun doute, fait pour toi. L’École Nationale Supérieure Maritime est une école publique qui forme des ingénieurs en génie maritime et des officiers de la Marine marchande Pont ou Machine.

« Aujourd’hui, le maritime assure le plein-emploi. Un(e) jeune qui choisit ce secteur d’activité est assuré d’avoir un emploi à l’issue de sa formation. Nous comptons actuellement 397 navires au registre international français. Il y a quelques années de cela, on en recensait la moitié. C’est une vraie problématique de la croissance de la flotte qu’on est en train d’accompagner à laquelle les jeunes Français ne peuvent pas être insensibles. Je ne nous pardonnerait pas collectivement de passer à côté de cette génération dont nous avons absolument besoin pour préserver notre souveraineté maritime », explique le directeur général de l’école. 

Parmi les ambitions à venir de l’ENSM, la question de développer le management dans ses programmes y figure. L’École Nationale Supérieure Maritime envisage la possibilité de nouer des partenariats avec d’autres écoles du supérieur implantées sur le site du Havre, telles que l’EM Normandie : « Il est important de connaître ses limites et je pense sincèrement que nous sommes plus riches ensemble. Un pôle universitaire de très grande qualité est en train de se structurer au Havre. Je souhaite que les étudiants de l’ENSM soient en capacité de mener des projets avec les étudiants des écoles voisines, et que la question maritime s’enrichisse », insiste François Lambert.

Rencontre avec Adrien, élève officier en 4ème année à l’ENSM

Pour te donner une idée de ce à quoi ressemble une école qui forme aux métiers d’ingénieur maritime et d’officier de la Marine marchande, Études Tech s’est rendu sur le campus havrais de l’ENSM et y a rencontré Adrien Dupré, étudiant officier en 4ème année. 

Comment as-tu connu l’ENSM ? 
Originaire de Paris, j’ai toujours été passionné par les bateaux, malgré le fait que je ne connaissais pas encore le métier d’officier de la Marine marchande. C’est durant un cours de géographie que j’ai découvert l’ENSM. Par la suite, je me suis rendu aux portes ouvertes de l’école et j’ai tout de suite été séduit par son offre de formation.

Peux-tu nous parler de ta première expérience en mer ? 
Nous sommes rapidement en immersion sur le terrain. J’ai réalisé mon premier stage sur un navire de croisière près de la Corse. Je me suis très vite senti perdu sur le bateau. Il m’a fallu une bonne semaine pour trouver mes repères ! Les échanges avec les autres membres de l’équipage contribuent fortement au bon déroulement du stage, c’est un peu comme une nouvelle famille. C’est également la première fois que je me retrouvais seul en passerelle. L’officier s’était absenté quelques minutes seulement mais ces dernières ont suffit pour prendre conscience de la responsabilité qu’on a aux commandes d’un navire aussi imposant. 

Un conseil pour celles et ceux qui souhaitent devenir ingénieur maritime ?
En intégrant l’ENSM, il faut bien comprendre que tu seras amené à diriger un navire. Il est donc primordial d’avoir la tête sur les épaules, savoir gérer son stress, prendre les bonnes décisions en situation d’urgence. Être sociable et curieux sont deux qualités indispensables, car on part plusieurs semaines (ou mois) en mer avec l’équipage. C’est une formation que je conseille fortement à tous les amoureux de la mer et qui cherchent un métier d’aventure.

@etudes_tech

🌊🛳️ Rencontre avec Adrien, élève #officier de la #marine #marchande à l’#ENSM (École Nationale Supérieure Maritime). Découvre le #simulateur de #navigation de l’établissement. #marinemarchande #mer #bateau #ingénieur #marineingineer #marineofficers

♬ son original – Etudes_Tech
TAGS
Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.