Actus

Toulouse INP devient Centrale Toulouse Institut

Sommaire

Sommaire

Aucun article trouvé

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Toulouse INP devient Centrale Toulouse Institut

Alors que Toulouse INP évoquait une possible réforme institutionnelle ainsi qu’un remaniement de son offre de formation, l’école d’ingénieurs a annoncé quitter le groupe INP pour rejoindre le groupe des écoles Centrale (GEC). Ainsi, Toulouse INP devient Centrale Toulouse Institut. Zoom sur les changements à venir au sein de l’école d’ingénieurs toulousaine.

Au revoir Toulouse INP et bonjour Centrale Toulouse Institut ! 

Depuis longtemps, Toulouse INP affichait sa volonté de réinventer son offre de formation d’ingénieurs en mettant l’accent sur un haut niveau technique et scientifique de ses étudiants et développer leurs compétences transversales. En pleine réflexion sur ce projet, l’opportunité de rejoindre le GEC (Groupe des Écoles Centrale) s’est présentée à l’école d’ingénieurs toulousaine. Ainsi, Toulouse INP devient bel et bien Centrale Toulouse Institut. 

« Cette transformation ambitieuse s’appuie sur l’ensemble de nos forces académiques et de nos écoles, sur toutes les disciplines et compétences en présence, sur l’originalité et l’attractivité de notre Prépa, sur l’intensité de nos recherches ancrées dans la stratégie scientifique de site et sur une excellente formation doctorale », explique Catherine Xuereb, présidente de Toulouse INP. En d’autres termes, en devenant Centrale Toulouse Institut, Toulouse INP vient répondre aux nouveaux enjeux liés à la formation des ingénieurs de demain. 

Son ambition : devenir le futur établissement en ingénierie responsable 

En rejoignant le GEC, Toulouse INP affirme son ambition de proposer un nouvel établissement de référence dans le secteur de l’ingénierie, mais aussi ce qui touche les transitions socio-écologiques, numériques et environnementales.  Plus concrètement, ce projet vise à transformer en profondeur les formations de l’école d’ingénieurs ainsi que son organisation en interne. 

Une transformation néanmoins fidèle aux valeurs de Toulouse INP 

Si Toulouse INP devient Centrale Toulouse Institut, l’établissement de formation en ingénierie compte bien conserver son identité et ses valeurs. Ainsi, l’école conservera son statut d’Établissement Public à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPSCP) du MESR. 

Les premiers étudiants de Centrale Toulouse Institut feront leur rentrée en septembre 2025, pour une première diplomation en 2028. En attendant, toute l’organisation interne de l’école d’ingénieurs sera revue d’ici 2024. 

GEC et Centrale Toulouse Institut : une alliance qui profite à chacun d’eux 

Si Toulouse INP bénéficiera du réseau international du Groupe des Écoles Centrale (meilleure mobilité des étudiants, etc.), le GEC va également profiter de la notoriété de Toulouse INP, notamment son positionnement disciplinaire couvrant l’ensemble des domaines des sciences et de l’ingénierie (énergie, environnement, vivant, matière et numérique). 

« L’accroissement de l’attractivité et de la visibilité de notre établissement aux échelles locale, nationale et internationale est visé, à l’horizon 2030, dans le cadre de nos missions de service public et au sein de notre ministère de tutelle qui accompagne ce projet de transformation », souligne Catherine Xuereb. 

Groupe INP plus soudé que jamais 

Et si le Groupe INP regrette de voir partir Toulouse INP, les autres établissements du groupe ont, eux, réaffirmé leur attachement au modèle INP. Disposant chacune de leur domaine de spécialité, les écoles INP partagent, néanmoins, des valeurs fortes qui font l’ADN du groupe : diversité, accessibilité et humanité. 

« Le modèle des INP est unique en France. D’abord, parce que les spécialités des écoles du Groupe couvrent tous les champs disciplinaires de l’ingénierie. Le Groupe répond ainsi aux besoins des entreprises de tous les secteurs et il participe au développement économique et sociétal de la France. Par ailleurs, grâce à sa Prépa commune à toutes les écoles, et implantée dans 9 villes, le Groupe INP est le garant d’une offre de formation d’excellence à forte ouverture sociale. Cette Prépa commune permet en effet aux jeunes de toutes les origines sociales d’accéder à des formations d’ingénieurs de haute qualité. Enfin, l’ingénieur INP, humaniste et porteur d’une solide expertise scientifique et technologique, contribue activement au développement des savoirs et des entreprises. Ajoutons que les établissements du Groupe conservent toute leur autonomie tout en bénéficiant d’une remarquable renommée en France et à l’international », affirment les présidents et directeurs des INP de Clermont-Auvergne, Grenoble, Lorraine et Bordeaux.  

Néanmoins, Centrale Toulouse Institut compte bien conserver ses relations avec les écoles du Groupe INP. Comment ? À travers le projet TIRIS qui vise à contribuer à la nouvelle Grande Université de Recherche de Toulouse et développer sa notoriété à l’échelle nationale et internationale. 

Ressource

Pourquoi déposer sa marque 

Une marque constitue un repère, un élément distinctif qui rend votre société unique. Elle est la colonne vertébrale de la réputation et de la reconnaissance

Lire plus >
Concours Mines-Ponts
Décryptage

Le concours commun Mines-Ponts 2024

Tu es étudiant(e) en classe préparatoire scientifique et tu souhaites poursuivre ton parcours académique au sein d’une école d’ingénieurs ? Pour cela, tu devras passer

Lire plus >

Abonne toi, la force tu trouveras

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.